AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Midnight Express - Décembre 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Le Conteur
pnj



profil +


Le calme après la tempête



Certains diront qu'il était peut-être temps, d'autres qu'il était trop tôt mais les évènements de Novembre semblent aujourd'hui bien loin des préocupations des membres du Midnight Wonderland. Ainsi, si le mois précédent fut pauvre en victimes, il semblerait que tous ait aujourd'hui repris du service de manière un peu plus efficace. Faut-il y voir le signe de l'arrivée opportune du petit dernier ou simplement cette volonté de faire régner une Reine dont on n'entend jamais parler.

Méfiance donc. Les rues sont loin d'être sûre en ce moment et beaucoup de gens semblent avoir été remarqués récemment... Le Midnight et les gens qui le compose auraient-ils dans l'idée de faire monter la pression après un mois de quasi-inactivité ? Corps marqués de roses et découpés au scalpels, hommes scalpés et femmes démembrées ... Il semblerait que tous éprouve l'envie de montrer qu'ils sont toujours présents et qu'ils souhaitent rester dans les esprits. Certains ont, en revanche, bien plus de mal à se décider semble-t'il et nous n'avons plus revu la marque du Chapelier depuis de nombreuses nuits... Où est-il passé ? Ce serait-il laissé bercer par le Lapin Blanc ou bien s'est-il perdu entre ses thés ? Nul n'a d'idée, si ce n'est que les victime brûlées du Chapelier ne se retrouvent plus dans la rues...

Méfiance, méfiance ; car si on parle du calme avec la tempête, il apparaît qu'a Kyoto, mieux vaut un ouragan qu'un ciel trop clément. ●

L. Carroll

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Conteur
pnj



profil +


Le Chapelier Toqué


Placardé le 9 décembre 2012

Ils connurent la perte du Jabberwock, ils connaîtront celle du Chapelier Fou et si le premier est d’ores et déjà remplacé depuis près d’un mois… Nul ne sait encore ce qu’il adviendra du Chapelier. Alors le listing des noms est aujourd’hui amputé d’un bout, le listing d’Alice ne comporte plus de Chapelier, il a sombré…

Rumeurs, douces rumeurs ; écoutez la voix du Chapelier. Il était fou, il était toqué et il a sombré. Abandonné par ses pairs le Chapelier est aujourd’hui interné dans une clinique non loin de celle qu’il a occupée autrefois. Incapable de se remettre des évènements de Novembre il est tombé et son chapeau s’est déchiré. Plus de thé pour le salon de thé, plus de recettes sucrées. Le Chapelier est tombé et la Reine en fut bien avisée. Il a cassé des jouets un peu partout, rompu des pactes, déplacé les limites. Il a humilié la Reine en publique, dans un article de presse, une critique du Heart Castle qui ne rendit gloire à personne. Le Chapelier à humilié la Reine, à agacé Absolem, est passé près de la mort avec le Jabberwock et le Chat du Cheshire à bien manqué de l’éliminé… Car si le Chapelier a humilié la belle, il a surtout fait courir un gros risque à ses pairs…

Bruler, détruire, reconstruire, détruire encore ; des flammes dans le ciel dans sa maison d’enfance à Naha, il a tué père et mère et il a manqué d’amener la police jusqu’à lui, jusqu’à eux… ils ont déjà eu du mal avec la première tentative policière de s’insinuer dans les affaires du Midnight ; il est a parier qu’aucun d’entre eux n’auraient laissé passer. Et le Valet ne s’y opposa pas ; l’As de pique appuya la demande de son éternel silence et le Lièvre de Mars fut laissé de côté. Le Chapelier Toqué qu’on ne craint pas, il est fou, accusé d’avoir mis le feu à son ancienne maison on s’est arrangé pour qu’il soit arrêté loin de Kyôtô et du Heart Castle et c’est non loin de l’ancien clown qu’il a été interné. Personne ne croira le Chapelier et si il est encore étroitement surveillé par le Bandersnatch, ce n’est peut-être pas parce que la Reine le craint, mais parce qu’au fond, il était des siens…

Chapelier, Chapelier Toqué… Tu as toi-même allumé le brasier qui a fini par t’isoler … Et on t’y a immolé.

Mais qui donc remplacera le Chapelier ? ●

L. Carroll

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Conteur
pnj



profil +


Même les étoiles finissent par tomber


Placardé le 11 décembre 2012

Carnage, carnage, si doux carnage ; même la chaine en argent blanc ne semble pas en avoir réchappé et pourtant ... Pourtant on connait ce visage, ce si beau visage aujourd'hui complètement défiguré. Un visage qui ne veut plus rien dire, dont l'art semble avoir disparu. Un visage à qui on préférerai ne pas donner de nom... Ils ont été nombreux à lui tourner autour, nombreux à vouloir mettre la main dessus et il n'aura rencontré que la malheur dans son désespoir...

Mort. Bel et bien mort. Sur son corps quelques gravures et tatouages, scarifications qui ne veulent plus dire grand chose aujourd'hui à moins que ce ne soit une forme de signature. Des roses rouge près du corps et ce qui ressemble à des champignons. Une mise en scène macabre dans un endroit tout aussi macabre. Mort. Définitivement mort, la reine de coeur à frappé, ses sbires ont obéis ; a deux d'après les inspecteurs. Ils l'ont fait à deux, se sont glissés dans son dos à deux et ont finis par frapper à deux. Itô Shûya est mort. L'artiste est mort. Disparu de la vue et du cœur des gens; l'artiste est mort, son corps décomposé en un tableau qui ferait pâlir la moitié des grands tueurs de notre siècle. Même la légende anglaise de Jack l'éventreur fait office de conte pour enfants tout juste sortis du bac à sable.

Mort. cruelle mort, violente mort. Comme si on voulait qu'elle reste dans les mémoires comme la plus belle œuvre de toute une vie. Comme si on voulait qu'elle soit parfaite, que rien ne dépasse, que tout soit propre malgré les traces de sang laissées ici et là. Aucune traces des meurtriers comme toujours, juste ce mot délicatement calligraphié. A croire que la Reine à laissé quelqu'un d'autre le rédiger pour une fois, quelqu'un dont l'écriture laisse transparaître toute l'assurance...

Il était seul, ils s'y sont mis à deux. Incapable de s'entendre, si une partie du corps semble pouvoir reposer dans la grâce, il manque des appendices à l'autre moitié. Itô Shûya ne reviendra pas et bientôt, on l'oubliera... Triste mort n'est-ce pas ? ●

L. Carroll

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Conteur
pnj



profil +


Un cas ensanglanté


Placardé le 07 décembre 2012

Ca faisait des semaines que l’on avait plus vu l’équipe du commissaire divisionnaire Ikigami sur le terrain. Du moins, juste assez pour que l’on commence à oublier lentement mais sûrement l’affaire Midnight Wonderland. Il apparait cependant que les agents en charge de l’affaire M.W n’ont pas arrêtés de chercher preuves et réponses à toutes les questions qu’ils pouvaient se poser. Et c’est avec la peur au ventre qu’on a vu le commissaire Ikigami accompagné de l’inspecteur Kurokawa et de l’officier Fukuda près des entrepôts de la ville. En grande conversation semblait-il. Nous fûmes cependant incapables d’approcher plus avant, les rubans de police ayant été placés particulièrement loin de la scène de crime. On a cependant pu observer l’équipe d’analyste au travail et les plus jeunes recrues sont même ressorties de l’entrepôt le cœur au bord des lèvres.

Bien qu’Ikigami n’autorise pas la moindre fuite dans son équipe, un membre à récemment reçut un blâme. Nous nous excusons d’avance du dérangement occasionné mais il nous semblait essentiel de le faire parler. Il décrit l’entrepôt où le corps a été retrouvé comme entièrement taché de sang.

« A ce niveau ce n’était plus un bain de sang mais la mer des caraïbes couplée à l’océan pacifique ! » On passera su ses notions de géographie. Nous avons cependant pu en tirer de précieuses information bien que l’identité de la victime ne soit pas connue. L’agent a cependant été incapable de nous dire qui était l’auteur de ce crime ni pourquoi la division s’en chargeait étant donné qu’aucun mot n’a été retrouvé, pas plus qu’une chaine en argent autour du cou. La seule chose qu’il a affirmé c’est qu’il n’avait jamais vu pareil carnage ! « Et tout ça avec une simple barre de fer ! Si vous aviez vu son visage… Non… attendez… Il n’avait pas de visage ! »

A la réponse à notre question sur l’intérêt que portait la division à cette affaire il n’a cependant été donné aucune réponse. Tout ce que l’on sait, c’est que les inspecteurs en charge de l’affaire risquent fortement de passer plus de temps sur le terrain suite à cette découverte sanglante. ●

L. Carroll

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Midnight Express - Décembre 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MIDNIGHT EXPRESS
» n.W.o. Friday Night Smackdown - 3 décembre 2012 (Carte)
» nWo Monday Nitro - 10 décembre 2012 (Résultats)
» Friday Night RAW IMPACT - 1 Décembre 2012 (Carte)
» nWo Mayhem - 30 décembre 2012 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIDNIGHT WONDERLAND :: Throught the looking Glass - Hors jeu :: Archives :: archives journal-