AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Black Horse (reste 3/6)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Le Conteur
pnj



profil +

Nabeshima Sho  

"Snow White"

Age: 29 ansDate de naissance: 9 AoutLieu de Naissance: TokyoOrientation Sexuelle: BisexuelleActivité: Femme au foyer Tueuse à gagesAutre: Mariée à Nabeshima Ryu et mère de deux petites fillesFeat. : Hasegawa Jun - TAKEN


Through the looking glass

« Sous ses yeux le monde tourne au ralentit, il se brise, brûle, s’effondre et c’est avec une étrange lucidité qu’elle le regarde mourir … Comme Lui. »

Quand vous rencontrez Sho pour la première fois, c’est comme ci le monde s’écroulait sous vos pieds. Il fait froid, l’ambiance perd toute sa légèreté, tout se brise dans son regard. Coule au moindre de ses gestes ; disparaît. Impossible qu’une femme aussi belle puisse être aussi dangereuse. Et pourtant, fut un temps où Sho était de loin la tueuse à gages la plus douée. Mais ça, c'était avant que le Midnight Wonderland ne lui tombe sur le coin du nez et ne fasse d'elle un pion. Tout ça pour un stupide contrat ! Un contrat qu'elle n'a toujours pas effectué et dont le commanditaire est aujourd'hui six pieds sous terre. Ce fut la condition. La condition à sa sortir du jeu.

Autrefois conçue pour réduire à néant les hommes les plus influents, il suffisait de lui donner un contrat pour savoir qu'elle l’exécuterait sans jamais poser la moindre question. Tout ce qu'elle voyait elle, c'était l'argent à la clé et la sécurité que ça pourrait lui apporter. Elle était l'arme parfaite. Puis vint ce funeste jour où elle échoua pour la première fois à tuer la Reine de Coeur, ce jour où sa vie bascula et où l'enfer s'ouvrit sous elle. Sho n'aurait pu imaginer ça. Pourtant, rares son ceux qui ont pu l’apercevoir dans des moments de faiblesse ; a ce jour ils se comptent sur les doigts d'une seule main et si sa vie à radicalement changée, elle est bien loin de s'en plaindre. Après tout, même si ça n'en était pas loin, la terre ne s'est pas écroulée sous ses pieds, sa santé n'a jamais été aussi bonne, elle a toujours sa tête sur ses épaules et n'est pas non plus derrière les barreaux d’une prison. En fait, on pourrait presque dire que tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes mais lui arracher cette vérité ne sera pas chose aisée.

Même si pour l'instant elle semble avoir raccroché ses activités passées pour élever ses filles du mieux possible, elle garde toujours pas devers elle un bon paquet d'armes en tout genre et les contacts qui vont avec. Actuellement cependant, elle passe plus de temps à veiller sur le Black Horse et le divin postérieur de son époux et de ceux qui lui sont proche plutôt qu'à parcourir la ville en quête de revanche. Elle n'est tout de même pas assez folle pour rompre son nouveau contrat avec la Reine de Coeur, du moins, elle ne le fera pas ouvertement. Il se peut en revanche qu'elle soit en mesure de vous aidez si vous vous retrouvez aux prises avec le Midnight Wonderland ; Sho garde en effet un très bon contact avec l'un de leur membre... Mais ses tarifs sont presque aussi exorbitant que la somme qu'elle négociait pour un contrat et, avouons le, elle n'est pas assez stupide pour le crier sur tous les toits.

Notez cependant, que si il vous prenait l'envie de trop fourrer votre nez du côté du Black Horse, elle sera peut-être dans le coin pour faire le ménage... On ne raccroche pas si facilement à une vie de tueries...

friend or foe ?


Midnight Wonderland - Sho est très certainement la seule personne à connaître les noms et les visages qui se cachent derrière les pseudonymes des membres du Midnight Wonderland et pourtant, elle est bien avare en informations sur le sujet. Et pour cause, elle a passé un contrat avec la Reine et il serait de très mauvaise augure qu'elle apprenne que la jeune femme ne joue pas totalement franc jeu avec elle. Et que, malgré ce qui se rapproche le plus d'un traité de paix, elle garde encore l'espoir de lui faire mordre la poussière.
Pour tous, elle n'a qu'une aversion profonde et le désir de les voir brûler sur le bûcher ! Avec de la chance, elle allumera elle-même le feu mais faire profil bas est pour l'instant sa seule solution pour sortir son époux de là. Tant qu'il sera toujours un pion et qu'elle sentira l'aura de ce maudit jeu dans les parages, elle ne vendra ses informations qu'au plus offrant et moyennant qu'elles ne lui soient pas utiles à elle.

Nabeshima Ryu ;; Sasori - Au départ il ne s'agissait que d'une histoire de sexe contre des informations. Sho aurait pu choisir n'importe qui d'autre mais Sasori était un maître dans la vente d'informations et il a aussi un penchant bien connu pour les femmes. C'est sûrement pour ça qu'elle a vendu son corps contre ses mots et puis ça a changé, ils se sont découvert un point commun avec le jeu "Midnight Wonderland" et, pendant un temps, elle n'a plus eu besoin de lui demander des infos pour accepter de passer une nuit en sa compagnie. Après tout, Sasori sait y faire avec les femmes et aussi froide soit-elle Sho reste une femme dont les envies physiques se doivent d'être comblées... Cependant, la relation qui les unis à pris une nouvelle ampleur il y a près de trois ans maintenant, Ryu l'a en effet demandé en mariage et, après d'âpres négociations, elle a finalement accepté. Et si, au départ, il ne s'agissait pas de l'amour avec un grand « A », aujourd'hui les choses ont bien changées. Enfin, de là à ce qu'elle l'avoue, il y a une sacrés marge qu'on se le dise ! Mais est-il encore possible d'en douter alors qu'elle est maintenant mère de deux petites filles aussi mignonne l'une que l'autre ?

Senjurô Izaki ;; The Dodo - Sho connait Izaki depuis longtemps et c'est sûrement le seul membre du Midnight Wonderland qu'elle apprécie. D'ailleurs, c'est même au-delà de ça, Sho le considère comme un réel ami, un égal. Quelqu'un qui l'a comprend et qui la comprendra toujours. Elle a en lui une confiance aveugle et les péripéties qu'ils ont traversés ensembles les ont grandement rapprochés. Ce qui n'aurait dû être qu'une relation de travail est bien plus proche maintenant de l'amitié et du respect que d'autre chose.  C'est d'ailleurs de lui qu'elle tient toutes ses informations sur le Midnight Wonderland et c'est aussi pour lui qu'elle se surprend parfois à s'inquiéter alors qu'il joue les taupe.

Murabashi Nina ;; Black Widow - Elles auraient pu ne pas se rencontrer, ne pas en venir à parler de leur petit souci commun qui se composait à l'époque d'une chaine et d'un cadenas. Nina aurait aussi pu passer sa route, de même que Sho et pourtant, elles ont partagés bien plus ce jour là que quelques banalités. Sho apprécie Nina, elle apprécie son calme et son intelligence, ses manières aussi et elle la considère aujourd'hui comme une amie. La seule peut-être en plus d'Izaki et il y a fort à parier qu'elle serait dans les première à reprendre les armes si il arrivait quelque chose à la jeune femme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Conteur
pnj



profil +

Murabashi Nina

"Black Widow"

Age: 27 ansDate de naissance: 18 MarsLieu de Naissance: ParisOrientation Sexuelle: HétérosexuelleActivité: Auteur-compositeur-interprèteAutre: Pratiquante de la harpe et du koto, actuellement chanteuse dans un groupe de metal symphonique "The Widow & her husbands"Feat. : Gemma Arterton - TAKEN


Through the looking glass

Haa Nina ~ Quelle merveille. La métisse issue d’un mariage Franco-Japonais a en effet tout pour plaire, l’argent, la beauté, l’intelligence. Elle aurait certainement pu s’élever bien haut dans la société tout comme le souhaitaient ses parents mais c’est pourtant au Heart Castle qu’elle a échoué juste après avoir fini ses études dans une école de musique et d'arts des plus prestigieuses. Allez savoir pourquoi ? L'ambiance du cabaret et les réminiscences de Paris ? Un univers qu'elle jugeait propice à la création ? Le fait est qu'elle s'y est sentie comme un poisson dans l'eau, c'est indéniable ; au point de devenir l'icône glamour en titre du Heart Castle et un atout de choc et de charme pour les lieux.
Mais l'insouciance et la grâce ne durèrent qu'un temps...Sous ses belles boucles brunes et ses manières délicates, Nina cachait un terrible secret qui jusqu'alors n'avait jamais été menacé.

Déjà toute petite mais d'un caractère bien trempé et d'une nature rancunière, elle mettait à profit ses connaissances sur les plantes héritées de sa mère botaniste pour intoxiquer les camarades de classe qui lui avaient fait du tort. Le passage de l'enfance à l'adolescence la fit délaisser la rhubarbe et l'arum au profit de la digitale et de l'aconit napel, des plantes aux effets autrement plus radicaux...Nina eût en effet bien du mal à supporter d'être trompée par son premier petit ami et ne lui laissa aucune échappatoire. Cultivée, astucieuse, elle jugeait avoir suffisamment de qualités pour qu'on évite de piétiner ainsi ses sentiments. Et tous les hommes qui entretinrent par la suite un lien spécial avec Nina (rebaptisée justement la Veuve noire par le Midnight Wonderland) finirent de la même manière ; six pieds sous terre après avoir endurer l'épreuve du poison.
Cependant, ces meurtres justifiés aux yeux de Nina n'étaient jamais compulsifs et préparés avec beaucoup de minutie, la jeune femme voulant frapper fort mais juste et souhaitant préserver à tous prix son image d'étudiante modèle et intègre. Elle ne laissait rien passer, s'arrangeant pour que ses "victimes" meurent loin d'elle et que rien ne semble les lier. Aussi ne s'inquiétait-elle pas des retombées.

Mais c'était sans compter les ressources du Valet du coeur qui souhaita mettre à profit les connaissances de la Veuve noire pour servir ses intérêts et ceux de la Reine. Soumettant alors Nina à un marché, Akane lui promit de propulser sa carrière si elle acceptait de supprimer de temps à autre des personnages encombrants...Si elle refusait, l'avocate se réserverait le droit de faire ce qu'elle voulait des informations qu'elle avait recueilli sur le passé de Nina.
Et à partir de là, tout sembla aller de mal en pis pour la musicienne. Elle honora ce contrat de peur des retombées, et ce malgré que tuer à l'aveuglette ne soit pas du tout dans ses habitudes.

Que ne fût son indignation quand elle découvrit un jour qu'elle n'était plus la vedette du cabaret et qu'Akane n'avait manifestement pas respecter sa part du contrat...Mais ce ne fut rien comparé à la chaîne qu'elle découvrit un beau matin autour de sa gorge ; piégée par le metteur en scène et précédent Absolem qui n'avait pas apprécié son différend avec Hikaru l’illusionniste.
Se retrouver littéralement à une place de victime plongea Nina dans tous les états possibles passant de la rage au doute pour déboucher sur une psychose qui commença à l'empêcher de trouver le sommeil. Et pourtant, elle se savait pourvue d'atouts et d'informations qui pourraient jouer en sa faveur étant déjà persuadée que la propriétaire du cabaret et son avocate n'étaient pas étrangères aux agissements du Midnight Wonderland.

S'étant finalement décidée à prendre les devants, elle fit la connaissance de plusieurs personnes qui changèrent radicalement son rapport aux autres et firent tomber bien des a priori. Blanche-Neige, pion à la même période fut d'une aide précieuse pour Nina quand Lestat bouleversa sa vie, purement et simplement, devenant le premier homme à passer outre sa morsure pour l'aimer sincèrement et toute entière.
C'est cette relation à nulle autre pareille qui transforma Nina et la rendit plus sincère à bien des égards en plus de côtoyer un monde obscur ; sans paillettes ni champagne qu'était celui de la pègre et qui fit rejaillir ce penchant rebelle qu'elle avait gardé confiné depuis des années et qu'elle soupçonnait à peine...
En effet, Nina eût rapidement l'impression d'être davantage à sa place dans l'enceinte du Black Horse, endroit qui la répugnait voire l'effrayait au départ, plutôt que parmi cette foule d'esthètes pompeux dopés au caviar qu'elle avait côtoyé une bonne partie de son existence.

Décidant de reprendre les rênes de son destin, elle modifia son contrat avec le Heart Castle pour pouvoir travailler au Minami-za, le fameux théâtre de Kyôto et s'y produire. Un spectacle remit l'ensemble de ses talents à l'honneur et ça sembla déplaire à son précédent employeur qui voulu saboter l'une des représentations.

N'y tenant plus, Nina accepta l'aide du Chapelier Toqué qui avait toujours eu de la sympathie doublé d'une grande attirance pour elle et c'est ainsi qu'elle parvint à piéger Alice dans sa toile. Lui administrant un poison lent, elle posa un ultimatum à la Reine rouge et à son valet. Elle n'accepterait de sauver Alice qu'à condition de sortir du Jeu, de voir son contrat de travail au Heart Castle résilié pour de bon et toutes les informations collectées sur son passé, détruites. Le stratagème porta ses fruits et une fois libre, la Veuve noire coupa tous les ponts avec le cabaret et ses occupants, désirant aborder le futur sous un nouveau jour.

Elle put renouer avec son ancienne amie danseuse Aika, être témoin de la genèse de la famille Nabeshima, Sho restant aussi une amie proche ; elle se révéla même utile à Ryu et à son club en créant pour lui l'ingrédient secret du cocktail des habitués, le "Venom", sorte de drogue douce toujours à base de plantes pouvant se révéler toxiques entre des mains autres qu'expertes.
Professionnellement parlant, Nina décida de laisser tomber le monde de la scène provisoirement et continua à composer seule chez elle jusqu'à ce qu'un claviériste métissé japano-européen tout comme elle lui propose de monter un groupe de metal symphonique.
Réunir les autres membres ne fut pas difficile et ils accouchèrent d'un premier single dont les trois titres eurent un succès sans précédents à Kyôto-même et aux alentours, s'élevant presque en hymnes pour toutes les victimes du Midnight Wonderland. Un autre pied-de-nez non dissimulé à son encontre fût le nom choisi par le groupe "The Widow and her husbands", preuve irréfutable que Nina était en paix avec elle-même au point de recycler ce pseudonyme qui lui avait fait autant de tort.

Oui, car aujourd'hui, notre Veuve noire est plus épanouie que jamais et bien qu'elle se soit promise de ne plus jamais tuer en confiant symboliquement sa bague-poison à Yûsei ; nul doute qu'elle fera une exception pour le premier qui se figurera s'en prendre à ses proches ou à ce qu'elle a construit.

friend or foe ?


Honjô Yûsei ;; Lestat - La veuve noire s'était depuis longtemps faite à l'idée qu'elle resterait seule et bannirait à jamais les sentiments amoureux de son répertoire. Il n'empêche qu'ils l'ont prise d'assaut à sa grande surprise et surtout à son grand désarroi dès sa première entrevue avec Lestat, qu'elle était initialement allée voir pour glaner des informations sur Aika...Partageant tous deux un moment d'une rare intensité qu'aucun n'avait prémédité, ils restèrent honnêtes avec eux-mêmes, s'avouant en esprit qu'ils n'avaient pas couché ensemble par simple accès de luxure et ressentaient quelque chose de très spécial l'un envers l'autre. Ces sentiments ayant effrayés Nina de prime abord, elle se molesta psychologiquement et voulut se résoudre à tuer Lestat pour ne pas se laisser aveuglée par l'amour prématuré qu'elle ressentait pour lui. Sa tentative échoua et confondue par les regrets, elle se crut au fond du gouffre après avoir parlé de sa personnalité cachée à Lestat, une première. Yûsei ne manifesta aucune rancune à son égard et lui avoua qu'il n'était pas blanc non plus et avait déjà supprimé des vies par nécessité. Se sentant ainsi comprise et à même d'être aimée pour ce qu'elle était vraiment, Nina considère Yûsei comme la 8ème merveille du monde. Ce qu'il lui apporte n'est même pas quantifiable et c'est pourquoi elle lui a logiquement confié son arme maîtresse, la bague-poison, n'ayant aucune idée d'où son petit ami a pu la cacher. Si l'on s'attarde à observer attentivement le dos tatoué de fleurs diverses et de ronciers délicats de Nina, on pourra y voir les lettres "LESTAT" s'en détacher distinctement au niveau de l'entrelacs de racines ; sans oublier cette citation écrite en français sur sa nuque "L'Amour est un jardin sauvage", extraite du livre d'Anne Rice dont Yûsei tire son pseudonyme...Peu de doute laisse donc planer sur l'amour indicible qui les unit et ce, bien qu'on les voit rarement en faire étalage en public.

Black Horse - De par ses liens avec Yûsei et Sho, il était naturel que Nina rejoigne le cercle fermé des grands mécènes du Black Horse, ceux qui savent réellement ce qui s'y trame et participent à son rayonnement. Bien qu'elle ait concocté une drogue végétale maison à Ryu pour booster davantage ses affaires, Nina ne se soucie par pour autant beaucoup du nightclub et n'a que peu de rapports avec ses employés. Après tout, ce n'est pas un univers qui lui correspond en tous points et bien qu'elle y fasse des apparitions régulières, l'ambiance et les fréquentations n'y sont pas toujours à son goût. Sa personnalité de diva a beau l'avoir largement quitté ou du moins avoir évolué, elle n'apprécie guère les regards qu'on peut lui porter, ce, bien que fréquenter Midori ou Tamao ne la gêne pas. Elle les trouve même intéressants, beaucoup plus que cette pimbêche de Sui. Le courant n'est jamais passé entre elles même quand Nina a essayé de faire des efforts et depuis, elle a tout simplement jeté l'éponge et moins elle voit Claudia, mieux elle se porte. Il en est tout autre avec Sho dont Nina s'est beaucoup rapprochée, revêtant parfois le costume de dog-sitter ou de tantine attentionnée pour accorder un peu de temps libre à Blanche-neige, devenue mère. Et concernant Ryu, Nina lui reconnaît quelques qualités et assurément de bons goûts mais elle juge que son comportement de Don Juan est irrespectueux envers Sho d'une part ; et qu'il est parfois horripilant d'autre part quand il s'immisce dans la vie privée de son couple avec Yûsei. On va dire que globalement, même si elle s'y sent bien et acceptée, Nina reste consciente qu'elle sera toujours en décalage par rapport à certains.

Midnight Wonderland - Pour avoir décidé de son destin à sa place à un moment de sa vie, Nina conservera toujours une amertume tenace vis-à-vis du Midnight ; qui l'a poussé dans ses retranchements et est parvenue à la faire douter d'elle. Ils l'ont bien sûr payé mais pas au prix fort selon Nina, qui a la nette impression qu'elle n'en a pas encore fini avec Murasaki et Katagiri. Il serait idiot de sous-estimer ces deux-là et Nina ne fera pas cette erreur. Elle se tient prête à riposter au cas où il viendrait à l'esprit des deux cerveaux du groupe de rompre leur accord et de lui chercher à nouveau des noises. Elle se sait un allié dans la fosse aux lions en la personne de Shin mais Nina hésite encore sur quel pied danser à son sujet...Elle sait qu'elle peut avoir confiance en lui, il l'a maintes fois démontré mais malgré tout, quelque chose la turlupine et l'inquiète à propos du Chapelier. Elle espère vivement qu'il parviendra à se sortir de ce guêpier vu qu'il n'appartient pas au Midnight de son plein gré selon ses propres dires...Elle ne se soucie guère du tort que pourrait lui faire Alice, elle et la Veuve noire ne jouant clairement pas dans la même cour. Quant aux autres membres, Nina n'a qu'une idée très vague de leur identité et elle a surtout fonctionné par déduction ; sans pour autant savoir de quoi ils sont réellement capables. Pour l'heure, leur casser du sucre sur le dos dans ses chansons ou encourager les pions par ce biais est une catharsis toute trouvée !

Katsumori Aika ;; The Little Red Riding Hood - Presque embauchées simultanément au cabaret, Aika et Nina se sont rencontrées pour la première fois dans la loge commune et ont tout simplement discuté avant de se prêter quelques affaires ou d'aider l'autre à se maquiller. Des gestes simples mais qui rapprochent et elles se sont vite considérées mutuellement comme des amies. Quand Aika a été licenciée, elle n'a plus donné aucune nouvelle à Nina, qui a fini par abandonner et la laisser tranquille. Seulement, après que la Veuve noire ait été déchue de son statut de vedette en plus de devenir un pion, elle a craint qu'il en soit de même pour la danseuse et a essayé de la retrouver ; ce qui a eu pour finalité de la mener dans les bras de Yûsei. Aujourd'hui, cela fait un an que les deux jeunes femmes se sont retrouvées, toutes deux assez surprises du parcours de l'une comme de l'autre mais bien décidées à rester amies et à entretenir ce lien. Avec Sho, Aika est sûrement la femme la plus proche de Nina et autant dire qu'à elles trois, elles forment un trio explosif capable de donner bien du fil à retordre à leurs anciens bourreaux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Conteur
pnj



profil +

Honjô Yûsei

"Lestat - "L""

Age: 32 ansDate de naissance: 17 MaiLieu de Naissance: Manille - Philippines Orientation Sexuelle: Hétérosexuel Activité: Bras droit de Sasori - Chef de la sécurité au Black HorseAutre: A la tête d'un cartel de drogueFeat. : Ueda Tatsuya - TAKEN


Through the looking glass

« Dans le règne animal, quand deux membres d’une même meute se regardent dans les yeux, c’est un test de dominance : le premier qui détourne le regard est considéré comme le plus faible. »

Yûsei est un personnage froid et énigmatique qui ne dévoile que très peu de choses sur lui. Actuellement, on le connait surtout pour son travail au Black Horse où il occupe un rôle de second. Quand il n'est pas avec Sasori, ni derrière le bar, il surveille les employés et se charge de la sécurité.
Boxeur émérite, il est d'un naturel plutôt calme si ce n'est je-m'en-foutiste et s'énerve ainsi très rarement. il fait cependant très mauvais temps de trop empiéter sur ses plates bandes où de trop le coller, Monsieur est un solitaire dans l'âme qui préfère de loin être seul que mal accompagné. Un fait qui explique peut-être qu'il ait passé près de la moitié de sa vie derrière les barreaux que ce soit au Japon ou aux Philippines, son casier judiciaire est d'ailleurs particulièrement bien rempli.


Très distant il a une vision du monde bien à lui et ne considère personne comme étant vraiment proche de lui hormis ceux qui font tourner le Black Horse; son rapport à l'humanité est quasiment inexistant et il n'a aucun mal à voir la mort en face, sa propre vie ne lui semblant pas des plus importantes puisque, tout le monde le sait, ce qui doit arriver arrivera.
Il fait aussi très mauvais temps de vouloir le doubler où d'empiéter sur ses territoires de ventes où les contrats qu'il peut prendre. Si il n'est pas tueur à gages dans les faits il a tuer pour moins que ça et ça ne le dérange pas outre mesure de recommencer. Toujours accompagné d'une arme à feu ou d'un couteau il sait être aussi rapide que discret quand il mène ses petites affaires
A une époque, Yûsei dealait hommes et drogues aussi simplement qu'il disait bonjour, depuis quelques années cependant il se contente uniquement de la drogue et il est devenu l'un des plus important revendeur de la ville. Sa marque de fabrique ? Un « L » estampillé sur tous les produits qu'il fabrique.

friend or foe ?


Nabeshima Ryu ;; Sasori -Sasori est sans nul doute ce qui se rapproche le plus d'un ami pour Yûsei, même si ce dernier à toujours un peu de mal avec ce genre de considération. Toujours est-il qu'il a une confiance aveugle en Ryu et qu'il se plierait en quatre pour lui venir en aide quelque soit le sujet. Il dit d'ailleurs rarement non quand il s'agit de passer du temps seul -ou presque- en sa compagnie et avec Nina, il est bien le seul à pouvoir lui arracher un sourire sincère, si ce n'est un léger rire. Autant l’avouer, cette bonne entente est un atout pour l'un comme pour l'autre, d'autant plus que Yûsei joue le rôle du second quand il s'agit des affaires de monsieur Sasori et de son si cher Black Horse.
Ryu et lui se sont rencontrés il y a plusieurs années, alors que Yûsei sortait tout juste de prison et qu’il tentait de mettre sur pied les trafics qu’on lui connaît aujourd’hui. Ainsi, même si les routes qu’ils empruntaient n’étaient pas forcément les mêmes et que les dissensions sont souvent nées quand ils apprenaient à faire connaissance, aujourd’hui il semblerait qu’ils ne fasse plus qu’un dans le crime.

Murabashi Nina ;; Black Widow - Nina est la femme, la personne à qui il tient le plus avec Claudia. Elle est celle qui est capable de faire ressortir les sentiments qu'il garde enfoui en lui et il lui rend admirablement l'amour qu'elle peut lui porter. Preuve en est des deux tatouage qu'il porte, une araignée et sa toile sur la main ; son prénom en Romaji au creux du poignet. Pour autant, en publique, ils se veulent particulièrement discrets, leurs personnalités respectives étant ainsi et ils ont longtemps respectés l'espace vital de l'autre avant d'emménager ensembles il y'a seulement quelques mois.

L'évidence d'un amour naissant aurait dû lui sauter aux yeux à leur première rencontre. Rencontre qui fut pour le moins étonnante pour le jeune homme et particulièrement éprouvante psychologiquement à bien y regarder. D’abord méfiant vis-à-vis de celle qui venait après avoir été renseignée par Sho, il s’est rapidement laissé guider par son instinct et ils ont ainsi partagés bien plus que de simples informations. L’intensité de ce moment restera à jamais gravé dans sa mémoire, comme si il lui était tout bonnement impossible d’en faire abstraction comme une bonne partie de tout ce qui touche à Nina.

Tokugawa Sui ;; Claudia - La relation qu'il entretient avec cette jeune femme est presque aussi simple qu'elle pourrait être compliquée. Car si d'apparence, Yûsei lui accorde très peu d'importance, pour qui connait bien l'oiseau il apparaît que le fossé est assez important entre le paraître et la réalité. En effet, la relation qui uni ces deux là est longue -près de sept années- et quasiment fusionnelle, ils ont besoin de peu pour se comprendre et sous le couvert de l'indifférence il se peut bien que l'un soit toujours là pour l'autre. Ceci n'a pas toujours été ainsi, a leur première rencontre, il y aurait pu y avoir de bien plus grandes chances que l'un en ressorte défiguré à jamais et l'autre avec plus que quelques hématomes ; tout ça parce qu'une jolie jeune femme à eu la mauvaise idée de vouloir mettre ses mains sur quelques substances illicites qu'il gardait avec un peu trop de sérieux. Mais avec le temps, cette histoire semble avoir été oubliée et aujourd'hui c'est entre les douces attentions et les sujets ignorés qu'on ne sait plus trop quoi penser. Et c'est très bien ainsi, Yûsei n'avouerait jamais à quiconque que la jeune femme compte beaucoup pour lui et son équilibre et il mettrait sa main à coupée qu'il en va de même pour elle. Malgré des personnalités différentes, ils se connaissent bien si ce n'est sur le bout des doigts et il veille sur elle de loin. Avec l'aide de la jeune femme, il a étendu son trafic de drogue à la majeure partie de la ville et ces deux là veilles jalousement sur ce somptueux territoire. Soyez donc avisés de ne pas trop les contrariés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Conteur
pnj



profil +

Tokugawa Sui  

"Claudia"

Age: 27 ans d'après elle, 30 en réalitéDate de naissance: 6 septembreLieu de Naissance:  Hakodate (Hokkaido)Orientation Sexuelle: Un peu de çi, un peu de ça et si ça bouge pas trop c'est encore mieux !Activité: Elle sait se faire entretenir par les autres donc pas besoin de travail fixeAutre: A la tête d'un imposant trafic de drogues en compagnie de LestatFeat. : fukuda saki - FREE


Through the looking glass

Claudia, divine Claudia dont les grands yeux en font fondre plus d'un. Claudia dont l'identité à été maintes fois changée et les pseudonymes arborés tous aussi différents les uns des autres. Aujourd'hui elle s'appelle Sui, Tokugawa Sui en référence à l'histoire japonaise. Elle dit être née à Hakodate mais ici ou ailleurs c'est un peu la même chose pour elle. Claudia. C'est son nom. On l'appelle ainsi la plupart du temps et on la prend aussi pour une enfant... Claudia, il lui va bien ce surnom tiré d'un livre de Anne Rice, il lui va bien, elle l'a trouvé seule ; et elle le partagera avec les autres.

Claudia c'est un peu de vérité et beaucoup de mensonges sur sa vie, c'est avoir 27 ans mais être peut-être un peu plus vieille en réalité, c'est ne pas aimé avoir le corps d'une enfant et l'innocence peinte sur ses traits ; c'est vouloir la haine et provoquer la compassion. C'est l'ensemble de choses qui ne sont plus et qui ne devront plus être. Aujourd'hui, elle dira à qui veut bien l'entendre être née il y a 27 ans à Hakodate, même si elle est en réalité plus vielle et qu'elle n'a jamais mis les pieds là-bas, ses parents sont tous deux morts dans un accident de voiture et elle ère dans les rues depuis qu'elle à dix ans. Claudia c'est savoir dire qu'elle a été en prison pendant deux ans et ne pas mentir à ce sujet et uniquement à ce sujet, c'est avouer qu'on a visiter la prison la plus au nord du Japon simplement parce qu'on a bien voulu endosser un crime qu'on avait pas commis juste pour se dire qu'on pouvait le faire.

Claudia elle vous dit bonjour, vous sourit et vous la prennez sous votre aile, mais Claudia dit bonjour comme elle égorge et défigure à l'aide de couteaux. Claudia n'aime pas les gens même si ils pensent tous qu'elle les adorent et qu'elle accepte d'entrer dans leurs draps simplement parcequ'ils ont été sympa. Claudia c'est savoir dépouiller son entourage a l'aide de la misère du monde, c'est rire de tout et de rien en profitant de la vie d'un côté et passer pour une hystérique quand la lame d'un couteau glisse sur la peau. Claudia c'est savoir faire tout et n'importe quoi, c'est être fragile mais ne pas vouloir l'avouer et c'est faire confiance à trop peu de gens pour être en sécurité...

Et si on en arrive à découvrir tout ça, on pourrait presque croire que Claudia est folle, mais non. Elle n'est pas folle ; Claudia à toujours été lucide et elle sait ce qu'elle veut en fonction des identités qu'elle prend selon le besoin. Elle sait utiliser ses atouts et ses défauts à bon escient. la seule chose qu'il ne faut pas lui dire, c'est qu'elle à un visage de poupée et qu'elle ressemble à une princesse tout droit sorti d'un conte de fée...

Aujourd'hui, ça fait dix ans que Claudia vit avec l'identité de Tokugawa Sui, et cette identité lui colle maintenant tellement à la peau que toutes les histoires qu'elle s'est inventé semblent être devenues sa nouvelle réalité.

friend or foe ?


White Circus - Certains ne le savent peut-être pas mais Sui fut un temps membre du White Circus, même si son changement d'identité et son nouveau pseudonyme rend l'association à l'organisation un peu plus difficile... Elle a cependant gardé quelques contacts là-bas même si elle sait très bien qu'il vaut mieux pour elle qu'elle se fasse totalement oublier d'une certaine Rose Rouge, sans même parler de son frère. Avouons que partir comme une voleuse après avoir piqué les recettes d'un mois de travail tout en défigurant un compatriote, ce n'est pas franchement la meilleure idée qu'elle à eu jusqu'ici...

Honjô Yûsei ;; Lestat - Yûsei n'a pas toujours été connu sous le nom de Lestat et Claudia n'a pas toujours été Claudia. Il n'empêche que ça fait presque sept ans qu'elle traine dans ses pattes sans avoir ressenti le besoin express de vouloir le tuer. Avec Yûsei tout est simple et il n'y a pas besoin de mentir, elle le comprend, il la comprend et il semble s'attaché juste assez pour qu'elle y arrive elle aussi. Entre eux c'est...peut-être mystique qui sait mais certainement pas physique; Yûsei tient de nombreuses figures du père à l'ami mais il en est une qu'il ne tiendra jamais c'est celle d'amant bien qu'elle se glisse parfois très simplement entre ses bras. Pourtant, au départ, rien ne les destinaient à finir aussi proches. Sept ans auparavant Sui était en manque … de drogue, elle venait de quitter le White Circus et elle avait besoin de se changer les idées. Yûsei était le seul dealer sur son chemin et elle n’hésita pas à sortir ses couteaux pour avoir sa came … sauf qu’elle n’avait pas prévu de finir autant amochée. Allez savoir pourquoi et comment mais au fur et à mesure du temps, et en squattant les mêmes rues, ils ont finit par se rapprocher et ils dirigents aujourd'hui l'un des plus gros trafic de stupéfiants de la ville.

Nabeshima Ryu ;; Sasori - Quand on dit Yûsei, on fini automatiquement par dire Sasori et si le scorpion est le maitre d'un harem, il semblerait qu'elle n'y ait pas ses entrées. Quant à savoir si c'est à cause de la présence de Yûsei ou parce qu'elle ne lui convient pas... Toujours est-il que Claudia apprécie grandement le scorpion et sa personnalité, elle copie d'ailleurs volontiers pas mal de choses sur lui et fait comme si tout venait d'elle. Elle entre ainsi au Black Horse comme dans un moulin, va chez lui et dans son bureau ; bref, elle fait sa princesse et pour l'instant Sasori ne semble pas vouloir y mettre un terme. Après tout, aujourd'hui, il fait parti intégrante de sa famille et de son paysage au même titre que Yûsei et, qu'il le veuille ou non, ce n'est pas près de changer.

Takashi Midori ;; Frozen - Sui, ou plutôt Claudia comme elle aime se faire appeler, a un peu la même histoire que Midori. L'une à été emprisonnée pendant deux ans dans une prison au Nord du Japon, l'autre pendant cinq ans dans une autre prison. Toutes deux pour un crime qu'elles n'avaient pas commis bien que Claudia, à la différence de Frozen, retire une très grande fierté de ce fait et qu'elle ose s'en vanter largement suivant la situation. Pas étonnant alors que les deux jeunes femmes se soient assez bien entendues dès le départ. Claudia à rencontré Midori il y a environ quatre an alors que cette dernière errait dans les rues de la ville peu après sa sortie de prison et l’assassinat de son ex petit ami. Après avoir tenté quelques rapines dans les réserves de Yûsei (ce que Claudia avait fait quelques années plus tôt) Midori s’est fait pincée par le duo et à réussit in-extremis à se mettre la jeune femme dans la poche, celle-ci lui évitant un ravalement de façade de la part de Lestat ainsi qu’un aller simple pour les enfers. De fil en aiguille, les deux jeunes femmes se sont fortement rapprochée, Claudia plaidant en sa faveur auprès de Yûsei et Ryu afin de lui trouver un emploi au Black Horse. Aujourd'hui, on peut dire qu'elles sont amies, même si Claudia n'est pas franchement la personne la plus digne de confiance. Toujours est-il que, pour elle, Midori est une véritable amie et sûrement la seule femme à qui elle n'a pas envie de faire de coups fourrés pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Conteur
pnj



profil +

Takashi Midori  

"Frozen"

Age: 30 ansDate de naissance: 10 NovembreLieu de Naissance: KyotoOrientation Sexuelle: BisexuelleActivité: Barmaid au Black HorseAutre: Contrebandière d'alcoolFeat. : Koda Kumi - FREE


Through the looking glass


« You only see what your eyes like to see,
How can life be what you want it to be,
You're Frozen when your heart's not open. »


Midori était ce que l'on pouvait qualifier d'enfant parfaite. Enfant protégée par ses deux parents, quand le tableau s’agrandit pour faire arriver une petite sœur, les photos de famille ne montraient plus que des êtres aimants et unis les uns aux autres. Polie et cultivée, Midori a écumé les écoles de danse et de musique sous le regard bienveillant de ses proches. Bienveillants certes, mais quelque peu surprotecteurs par la même occasion. Pas d'amies à la maison, pas d'autorisation de sorties signées pour l'école et encore moins le droit de fréquenter des garçons. Et si l'utopie de la famille parfaite sembla perdurer dans l'imaginaire de ses géniteurs, pour Midori, le tableau se décomposa lorsqu'elle entra dans l'adolescence. De petite fille sage et discrète, elle se transforma lentement mais sûrement en une peste hautaine et sûre d'elle. A bas la danse classique et bonjour au Hip-hop ! Fini les Seifuku bien repassés pour aller à l'école et bonjour au maquillage outrancier, au langage de charretière et à l'accessoirisation massive de ses pantalons trop larges et t-shirts trop courts. Ce qui l'a conduit en droite ligne à des fréquentations qui ne sauraient être tolérées par ses parents.

La césure commença là et Midori s'enfonça dans sa rébellion, trop heureuse de pouvoir dénigrer l'autorité parentale. La provocation alla de plus en plus loin jusqu'au jour où elle pensa trouver l'amour avec un grand « A » (et surtout l'homme idéal pour provoquer des arrêts cardiaques aux membres de son entourage). Bad Boy, Yankee ou délinquant selon les préférences, le jeune garçon l’entraîna un peu plus avec lui sur la mauvaise pente même si Midori restait encore assez respectueuse pour ne pas aller trop loin.

« For every sin I'll have to pay
I've come to work, I've come to play
I think I'll find another way
It's not my time to go »


Mais la rébellion à ses limites, tout comme l’innocence et Midori l’appris à ses dépens quand son petit ami se fit interroger par la police concernant un meurtre. Meurtre qu’il avait commis bien évidemment même si ça relevait plutôt de l’accident. Apeurée par l’idée de se retrouver seule face contre tous, elle accepta la proposition qui fit basculer sa vie. Midori avouait qu’elle avait tué l’homme et, de son côté, son grand amour viendrait la voir en prison et l’attendrait à sa sortie. Elle écopa de cinq ans de prison ferme pour homicide involontaire et jamais il ne vint la voir. Sa jeunesse s’arrêta là, a ses 21 ans lorsqu’elle se retrouva coincée derrière les barreaux. Midori compris alors où avait été son erreur, que la confiance ne se plaçait pas en n’importe qui et qu’elle était maintenant désespérément seule au milieu de ses femmes dont les crimes n’avaient rien de très glorieux. Pas d’appel pour elle, pas de pourvoit en cassation et pas de liberté sur parole au bout de quelques années. La jeune femme purgea sa peine en entier sans jamais recevoir la moindre visite. Ni de ses parents qui l’avaient abandonnée le jour où le procès pointa le bout de son nez, ni de sa sœur et encore moins de l’homme de sa vie.

Déçue et blessée, la personnalité de la jeune femme changea du tout au tout lorsqu’elle sortit de prison cinq ans plus tard, âgée de 26 ans.

« Libérée, Délivrée, Je ne mentirai plus jamais.
Libérée, Délivrée, c'est décidé, je m'en vais.
J'ai laissé mon enfance en été, perdue dans l'hiver.
Le froid est pour moi le prix de la liberté. »

Et maintenant qu’elle était dehors, elle comptait bien prendre sa revanche sur le salopard qui lui avait pris cinq ans de sa vie ! En plus de la faire passer pour une imbécile ! A peine un pied dehors qu’elle remua ciel et terre pour le faire assassiner, allant même jusqu’à retrouver une ancienne connaissance pour qu’il fasse le boulot à sa place. Travail rapidement exécuté cela-dit en passant et gratuitement en plus ! Que demandait le peuple ? Un travail peut-être ? Et de quoi commencer une nouvelle vie… Chose pas forcément évidente quand votre CV est rempli par la case « prison » plus que par des petits boulots… Midori persévéra, sa vengeance enfin assouvie, elle continua sa petite route et fini par décrocher un travail dans le nightclub le plus en vue de la ville. Quand on est douée, on est douée n’est-ce pas ? Aujourd’hui Barmaid au Black Horse et accessoirement versée dans la contrebande d'alcool histoire que les frais diminue, elle a la réputation d’être quelqu’un de calme derrière le comptoir et à l’écoute des clients, quoi qu’elle sache particulièrement bien faire voyager les consommateurs en montant sur le comptoir pour servir un alignement de shooter ; après tout, il faut bien quelqu’un pour faire écho au propriétaire de l’endroit.

friend or foe ?


Nabeshima Ryu ;; Sasori - C’est grâce à Yûsei et Sui que Midori a pu décrocher son entretien au Black Horse. Ryu n’a pas hésité à la rencontrer pour voir de quoi elle avait l’air et en quoi elle pouvait lui être utile. Sa plastique séduisant forcément le propriétaire, il lui a d’abord offert un poste de serveuse dans l’optique de la laisser prendre ses marques et de gonfler son CV. Par la suite, Midori s’est intéressée de plus près au travail des barmaid et au bout de quelques mois, il l’a mutée derrière le comptoir afin qu’elle puisse s’épanouir et faire son show. Face au caractère de Ryu, et s’étant vite rendue compte de son intérêt très prononcé pour la gente féminine et surtout leurs formes, Midori a su la jouer fine et entrer dans son jeu sans forcément aller trop loin dans les avances.

Honjô Yûsei ;; Lestat - Midori et Yûsei se sont rencontrés par le plus grand des hasards, bien que l’histoire lui ait semblé être du déjà-vu. Alors qu’elle trainait dans les rues après sa sortie de prison, elle a eu la mauvaise idée de vouloir délester Lestat de quelques-unes de ses substances illicites afin de les revendre elle-même. Arrêtée par Claudia avant qu’elle ne puisse aller trop loin et déclencher des représailles de la part du Dealer. Midori a échappé au pire et a même gagné quelques entrées dans certains lieux de la ville. Notamment un entretien avec Ryu, le propriétaire du Black Horse. Aujourd'hui l'entente est plutôt cordiale, même si au vue du caractère du jeune homme il est parfois compliqué de savoir sur quel pied danser. Midori sait cependant lui devoir une fière chandelle pour le coup de main qu'il lui à donné à l'époque, elle n'est cependant pas certaine qu'il accepterait de le refaire une nouvelle fois où de la sortir d'un autre pétrin. Elle fait donc très attention à la façon dont elle met en place sa nouvelle activité de contrebande d'alcool.

Tokugawa Sui ;; Claudia - Sui, ou plutôt Claudia comme elle aime se faire appeler, a un peu la même histoire que Midori. Emprisonnée pendant deux ans dans une prison au Nord du Japon pour un crime qu’elle n’avait pas commis, la seule différence est que la jeune femme en est plutôt fière et qu’elle se permet parfois de le hurler sur tous les toits. Pas étonnant alors que les deux jeunes femmes se soient assez bien entendues dès le départ. Midori a croisé Claudia alors qu’elle errait dans les rues de la ville peu après sa sortie de prison et l’assassinat de son ex petit ami. Après avoir tenté quelques rapines dans les réserves de Yûsei (ce que Claudia avait fait quelques années plus tôt) Midori s’est fait pincée par le duo et à réussit in-extremis à se mettre la jeune femme dans la poche, celle-ci lui évitant un ravalement de façade de la part de Lestat ainsi qu’un aller simple pour les enfers. De fil en aiguille, c’est aussi elle qui a convaincu Yûsei de plaider en sa faveur auprès de Ryu. Aujourd’hui, on peut dire qu’elles sont amies, même si accorder sa confiance à Claudia est un jeu quelque peu dangereux…

Senjurô Izaki ;; The Dodo - Midori et Izaki se connaissent depuis un bon bout de temps par le biais du lycée. Etant donné les fréquentations peu recommandables qu’elle avait, il n’était pas rare qu’elle se retrouve avec des problèmes sur le dos. A plusieurs reprises, Izaki avait les moyens de les résoudre et même si au départ il ne l’aidait que parce que c’était une connaissance, ils ont eu ensuite l’occasion de tisser quelques liens, apprenant ainsi à s’apprécier. En sortant du lycée, ils sont restés en contacts, sans forcément se considérer comme des amis mais Izaki n’hésitait plus à l’aider lorsqu’elle le lui demandait. Lorsqu’elle a fini en prison, Izaki a pensé qu’elle avait simplement coupé les ponts et a continué sa vie sans chercher à en savoir d’avantage. C’est en sortant de prison que Midori l’a retrouvé par hasard en cherchant à engager un tueur à gages pour s’occuper du cas de son ex petit-ami. Izaki s’est alors présenté à elle, lui assurant ne rien vouloir en retour. Et c’est ce qu’il a fait.

Iwasaki Tamao ;; Bagheera - Tamao est une personne que Midori apprécie grandement et ce n'est pas pour rien que c'est vers lui qu'elle s'est tournée lorsqu'elle a eu la délicieuse idée de se lancer dans la contrebande d'alcool. Pour tout avouer, dans soit ça, soit elle risquait de foncer dans un mur. Très honnêtement elle aurait pu demander à Claudia ou peut-être même à Yûsei mais son choix se porta pourtant sur le jeune homme. Moins étrange à ses yeux que les autres, elle sait aussi qu'il ne la laissera pas tomber en cas de pépins et qu'il lui donnera tous les tuyaux dont elle pourrait avoir besoin. Une relation de confiance somme toute assez rare dans l'univers de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Conteur
pnj



profil +

Iwasaki Tamao

"Bagheera"

Age: 29 ansDate de naissance: 06 AvrilLieu de Naissance: TokyoOrientation Sexuelle: Tout est bon à prendre mais son oeil à une petite préférence tout de même pour la gente féminineActivité: Chasseur de talentsAutre: ProxénèteFeat. : Matsuda Shota - FREE


Through the looking glass

De tous les membres du Black Horse, Tamao est sans aucun doute celui qui semble le plus accessible après Sasori. Il faut dire que comparer à certaines portes de prison dont il taira le nom, il est plutôt d'un naturel avenant bien qu'il ait ses humeurs et ait des idées bien arrêté sur les gens l'entourant. En vérité, il lui suffit souvent d'un regard pour savoir si il va s'entendre avec telle ou telle personne et il est inutile de tenter de l'amadouer si il vous à dans le nez. Tamao n'est pas du genre à se prendre la tête et s'il ne vous insultera ni ne vous frappera car vous l'ennuyez, il est tout à fait possible que trois mots vous le fasse rapidement comprendre. Quand il n'aime pas, il n'aime pas et son naturel buté se répercute dans tout ce qu'il fait.
Loin d'être hautain, il reste une personne très sûre d'elle qui sait ce qu'elle veut et qui a appris à se débrouiller par lui-même pour l'obtenir. On ne dirait pas comme ça vu qu'il est toujours très propre sur lui et vêtu de costumes haute couture dernier cri mais il estime avoir assez galérer dans sa jeunesse pour avoir à se prendre la tête maintenant.

Fils unique, il a grandi avec sa mère, ses parents ayant divorcés quand il était très jeune. D'ailleurs son père fut tellement inexistant durant les vingt premières années de sa vie qu'il le considère comme mort à ses yeux. Et ce n'est pas l'impulsion de ce dernier de reprendre contact avec lui qui l'aura fait changer d'avis. Tamao n'apprécie pas les gens qui se détournent de leurs obligations et ceux qui ne savent pas ce qu'ils veulent. Pour lui, nager en eaux troubles et hésité est une insulte à sa personne... Et il y a fort à parier qu'il pourrait vous envoyer valser dans les cordes s'il vous prenait l'envie de faire étalage de vos peurs devant lui. Pour lui, il n'y a qu'un moyen d'avancer et reculer ou douter n'est pas une option.

Lorsqu'il était plus jeune, le manque d'argent dont il était victime avec une mère faisant tout pour l'élever seule le poussa à s'aventurer sur des terrains de plus en plus dangereux afin de dégoter de quoi manger et de quoi se vêtir un minimum. Et s'il n'est ni pingre, ni avare il doit cependant avouer que l'odeur de quelques billets bien frais le rassure sur bien des points. Çà et la majeure partie des breloques qu'il peut maintenant s'offrir. Aussi matérialiste qu'il est pointilleux dans sa vie de tous les jours, il semble avoir un ordinateur à la place du cerveau quand il s'agit de se souvenir de tel ou tel chose. Une sorte de mémoire quasi eidétique qui l'a sorti de la panade plus d'une fois. Et c'est peut-être cette qualité qui lui permet d'être aussi doué dans ce qu'il fait.

Si il se souvient quasiment de tout, il reconnaît aussi les talents cachés assez aisément et si il vous accoste dans la rue ce n'est pas du tout pour vous faire les poches mais bien pour vous proposer un emploi. Allons bon, cette ville n'est pas uniquement peuplée d'imbéciles congénitaux qui ne savent rien faire d'autre que de briser des vies ! Il y a aussi des gens comme lui qui, pour peu que vous en soyez digne, vous sortira de votre précieux trou pour vous poussez sur le devant de la scène. Enfin... Ceci n'est valable que si vous êtes assez grande -au moins un mètre soixante dix- et que vos formes sont généreuses -l'aspect bac à sable il n'apprécie pas trop-

Au départ embauché au Black Horse pour gérer les filles qui divertissaient les clients, il a bien vite prouver qu'il était capable de plus en proposant au maître des lieux des créatures exquises qui, parfois, acceptait de faire un peu plus que danser ou servir à boire. N'en doutez pas, Tamao à beau donné l'impression d'être bien sous tout rapports, quand il s'agit de gravir les échelons, il n'a pas son pareil. Alors certes, Sasori aura toujours le dernier mot mais rien ne lui interdit de lui dégrossir le travail en arpentant les rues de la ville. Après tout, le temps c'est de l'argent et en faire perdre aux autres est hors de questions. Soyez donc assuré que les filles que vous trouverez ici sont quasiment toutes passées sous son radar avant d'être embauchée et soyez certain qu'il en trouvera encore beaucoup d'autre malgré la situation actuelle. Tamao se fout de ce qui se passe autour de lui, tant que pour lui et le Black Horse tout va bien, il ne voit pas l'ombre d'un nuage à l'horizon.

Un brin moqueur et sarcastique, il sait divertir ceux qui veulent bien se poser cinq minutes avec lui tout comme il se révèle capable de les écouter. Evitez cependant les sujets trop personnels, vous n'avez pas élevés les cochons ensembles !

friend or foe ?


Takashi Midori ;; Frozen - Midori est une jeune femme pleine de surprises... Ou alors est-elle totalement prévisible ? Boarf, ça n'a pas vraiment grande importance, depuis qu'elle est arrivée au Black Horse il l'a tout de suite appréciée et pas uniquement pour sa plastique mais bien pour le cerveau qui se cachait derrière. Il apprécie de plus qu'elle soit moins boulet que Claudia même si il n'en dira rien. Depuis qu'il a eu vent de sa somptueuse idée de contrebande d'alcool, il lui donne quelque conseil tout en la regardant faire de loin. Mine de rien, elle lui fait l'effet de se revoir quand il était plus jeune et qu'il essayait de se construire une vie par lui même. Alors honnêtement, si il peut l'aider, il le fera sans l'ombre d'un doute.

Nabeshima Ryu ;; Sasori - Depuis qu'il est arrivé a Kyôtô et plus particulièrement, depuis son embauche au Black Horse, il a toujours eu un profond respect pour le propriétaire des lieux et il apprécie grandement sa façon d'être. On ne va pas mentir en disant que Ryu l'a fortement inspiré quand il a décidé de se lancer dans la recherche de talents et qu'il a fini par développer son activité. Il est même totalement près à l'avouer, n'ayant aucune honte à dire le bien qu'il pense de cet homme et de ses réussites. Un peu de vérité non masquée dans ce monde de vices ne fera de mal à personne.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Black Horse (reste 3/6)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Black Camel pénètrent dans cité des plaisirs!
» New codex black templar
» L'avenir dira le reste.
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIDNIGHT WONDERLAND :: Off with their heads :: World Rulers-