AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Satomi Rin || Tinkerbell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Tinkerbell
membre



profil +

Satomi Rin  

"TinkerBell"

Age: 19 ansDate de naissance: 16 MarsLieu de Naissance: TokyoOrientation Sexuelle: HétérosexuelleActivité: Dealer (Fairy Dust & Wonka Sweets)Autre: EtudianteGroupe: White CircusFeat. : Lisa BlackPink


have i gone mad?

Do you want to know who I am ?
Satomi Rin est une jeune fille âgée de dix-neuf ans. Comme la plupart des demoiselles de son âge, la gente masculine préoccupe en majeur partie son esprit. Elle croit au prince charmant, si vous fouillez son téléphone ne soyez pas surpris par le nombre de garçon qui figure dans son répertoire. Par conséquent, la fée du White Circus aime plaire, elle prend soin de son image physique ainsi que de ses attitudes. Ce qu'elle aime par dessus tout chez les garçons, c'est ce côté rebelle, les hommes même plus âgés qu'elle avec du charisme, un vécu, les bad boys mystérieux au cœur de pierre l'excitent au plus haut point. Mais ne vous méprenez pas, elle est loin d'être une fille facile aux allures de princesse. Rin a du caractère et du répondant, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et refuse qu'on lui donne des ordres. Il est clair qu'au White Circus, elle obéit au doigt et à l’œil de ses supérieurs, mais à personne d'autre. C'est le genre de fille que vous croiserez au centre d'un groupe de mecs, plutôt bonne et discrète qui ouvrira sa bouche  uniquement pour dire quelque chose d'utile. En effet elle n'a pas besoin de parler longuement pour se faire comprendre, son visage et surtout son regard très expressif vous aiguillera facilement sur son état moral. Tout comme la Fée Clochette, Rin a du mal à contenir ses émotions, si elle rit, ce sera très fort, si elle est en colère... fuyez. Il lui arrive souvent d'être dans l'excès. Attention à son sourire malicieux et à son regard charmeur, il pourrait vous réserver de mauvaises surprises.

Bien qu'elle ait hérité d'une bonne éducation, l'image de « Sexy Thug » qu'elle s'est donnée l'a rapidement rattrapée et lui colle à présent à la peau. Ses vêtements Streetwear lui permettent d'assembler le confort du baggy et sarouel au petit haut sexy, la chemise longue à carreau ou en jean à des accessoires. Sa philosophie se résume à : Moulant en haut, large en bas ou l'inverse, jamais les deux. Il n'est pas rare de la voir en uniforme d'étudiante, quand on mélange bien, cela peut être jolie. Oui, Rin adore le style bling-bling, elle ne sera jamais sans breloques bien pétantes. D'ailleurs, tout cela colle parfaitement à sa nonchalance et ses airs de je-m'en-foutiste. Elle aime gérer son monde et se moque de celui des autres à condition qu'il n'empiète pas sur le sien. Elle remuera ciel et terre pour résoudre un problème d'ordre mathématique en lien notamment avec la gestion des stocks de drogues. C'est une fille relativement accessible amicalement si vous vous montrez originaux et amusants à son goût. Au White Circus, elle apprend encore à garder son sang froid car elle sait qu'en cas d'erreur son contrat sera tout bonnement rompu. En parlant de cette fête foraine réputée pour ne pas accueillir d'enfants, Rin joue un rôle à présent important. Et oui, du haut de ses dix-neuf ans, c'est elle qui a la responsabilité de gérer les stocks des Wonka Sweets et toutes autres drogues. Aucune erreur est acceptable c'est pourquoi quand il s'agit de business la petite est bien sérieuse. En plus de s'occuper de cela, notre Clochette des temps modernes prépare et vend sa propre cocaïne, la Fairy Dust qui à forte dose pourrait littéralement vous faire voler. Merci la science. Aussi, il lui arrive occasionnellement de tenir un stand pour notamment aider à la revente des Wonka Sweets, alors ne soyez pas surpris de la voir postée derrière une multitude de confiseries à faire des bulles avec son chewing-gum. Vulgaire vous-dites ? Ok.

Rin est sans nulle doute la jeune qui sort de l'adolescence. Son papa étant magicien, elle connaît quelques tours et s'amuse à sortir de votre oreille la Wonka Sweets que vous désirez. A la fois provocante et charmeuse, il est difficile pour un homme ou même une femme, de résister à la tentation. Cependant, méfiez-vous des apparences. Bien qu'elle paraît sûre d'elle, Rin reste une jeune fille avec un cœur et des peurs. Sachez qu'un vrai taré pourrait facilement la faire craquer et la pousser dans ses retranchements. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle ouvrira rarement sa bouche si un de ses collègues n'est pas dans le coin, juste au cas ou... Concrètement, TinkerBell virevolte maintenant dans la cours des grands et n'a peut être pas conscience de la dangerosité de sa place. Mais bon, le White Circus est toujours mieux que la prison.



Behind the Screen

Nom ou pseudo: Pomme de Terre
Prédéfini: [] oui [x] non
Double compte: [x] oui [] Non
Comment t'as connu le forum:Very Important Pomme de Terre
Autre chose à ajouter peut-être ? BOUMBAYA
Code du règlement: Off with his head !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tinkerbell
membre



profil +

which way I ought to go from here?


And now, will you listen to my story ?

Satomi Rin est née il y a dix-neuf ans dans la ville la plus futuriste qui soit, Tokyo. La famille Satomi était de nature modeste, l'une était fleuriste l'autre ouvrier, ils ne voulaient pas procréer sans avoir une stabilité au préalable. Cependant les années défilaient sans grande évolution professionnelle c'est pourquoi à l'âge de trente-cinq ans et quarante ans ses parents décidèrent de mettre au monde leur petite progéniture. Rin faisait le bonheur de ses parents, surtout celui de son père. Il était très attaché à sa fille et ne s'en cachait pas. Magicien à ses heures perdues, il adorait faire briller ses yeux avec ses petits tours. On ne peut pas dire qu'elle était une fille pourrie gâtée, ils lui inculquèrent rapidement des valeurs familiales, le partage et la notion de l'argent. Ils souhaitaient que leur enfant sache à quoi s'attendre, il fallait qu'elle puisse appréhender les difficultés qu'elle pourrait rencontrer au cours de son existence. Rin était une habituée du « Oui, mais le mois prochain. », « Oui, mais à ton anniversaire. » Aucun caprice de sa part, elle comprenait et la surprise était beaucoup plus appréciable.

Rin grandit dans l'amour et la simplicité au coté de ses proches, notamment de ses voisins les Fujimori, amis de ses parents depuis déjà de nombreuses années. C'est d'ailleurs comme cela qu'elle rencontra Fujimori Yusuke de deux ans son aîné. Rin et Yusuke furent élevés quasiment ensemble. Tous les deux fréquentaient les mêmes écoles, participaient aux mêmes sorties scolaires ou familiales. Au début considérés comme un frère et une sœur, leurs parents ce sont très vite amusés à les imaginer en couple. Pour eux l'idée que ces deux bébés finissent ensemble et unissent les deux familles étaient craquant.
Bien avant d'entrer dans l'adolescence, Rin voyait déjà Yusuke comme son futur mari dont elle était éperdument amoureuse. Le jeune garçon ne voulait pas toujours jouer au papa et à la maman, il était bien trop occupé avec ses petites voitures et ses jeux vidéos, mais cela n'empêchait pas Rin de toquer chez ses voisins pour apporter des plats qu'elle avait préparé avec sa mère. « Quand tu seras mariée à Yusuke, tu devras bien le nourrir pour qu'il reste grand et fort, d'accord ? » Qui aurait cru qu'un petit jeu comme celui-ci finirait par tracer son destin à tout jamais ?

Yusuke était un adolescent très bien élevé et très intelligent. L'avenir lui réservait de grandes études avec un beau travail à la clef. Les sentiments de Rin ne faisaient qu'évoluer, elle était dévouée à ce jeune homme et ne voulait en aucun cas s'éloigner de lui. Même si l'école n'était pas son fort, elle redoublait d'effort pour être sure d'intégrer le même établissement que Yusuke. Toutes les journées passées à réviser portaient leurs fruits puisque Rin devint un réel génie des mathématiques.

Malheureusement, les espoirs de Rin prirent une toute autre tournure. Déjà, le prodige parfait qu'elle essayait d'être lui attirait beaucoup plus d'ennuis que d'amis. C'est bien connu, les adolescents sont les pires êtres sur cette terre et Rin le comprit rapidement dans la peine. Quant à Yusuke, intelligent et très beau garçon, les gens se fichaient qu'il soit une grosse tête. Les deux années qui les séparait paraissaient être un océan. Il n'avait que faire de cette petite première année, il avait déjà ses amis et sa petite amie, Kana. A seulement douze ans, Rin voyait son monde s’effondrer comme un château de cartes. Préférant ne pas prendre parti au risque de perdre ses amis, Yusuke opta pour l'ignorance. Rin s'est fourvoyée en pensant que son amour de toujours puisse la défendre face à ces attaques répétées aussi triste que cela puisse paraître.

A la maison, le foyer se détruisait de l'intérieur. Sous la pression des dettes notamment dû au prix des études de Rin, ses parents enchaînaient les disputes. La cerise sur le gâteau fût de toute évidence son père qui souhaitait arrêter de travailler pour enfin se consacrer à la magie et monter un spectacle. Certes il était doué, mais quitter son emploi pour un pari aussi fou déplaisait fortement à sa femme de nature préventive et un zeste autoritaire. Sans nulle doute, l'issue fût le divorce brisant Rin en deux. La seule chose qui pouvait encore la faire sourire en rentrant de l'école était l'amour de ses parents, la complicité qu'ils entretenaient. Si Rin avait dû choisir, elle serait restée avec son père car ses relations étaient plus fortes, il était le papa idéal, le papa poule, celui qui voulait toujours que sa fille lui sourit. Mais le juge en décida autrement.

La vie bien tranquille de Rin avait changé sans que ce soit de sa faute et pourtant c'était à elle d'en subir les conséquences. Avec le temps, sa mère devenait de plus en plus strict et exécrable. La vieillesse, le divorce, le manque d'argent, Rin était incapable de faire un classement et à vrai dire elle s'en moquait. Elle en avait plus que marre des problèmes d'argents, de ses parents, l'attention n'était plus tournée vers elle. Tout le monde se fichait de ce qu'il se passait à l'école, personne ne remarquait qu'elle était triste alors pourquoi faire l'effort pour les autres. Son seul et unique objectif c'était Yusuke. Lui seul pouvait la faire pleurer, et c'est celui qui allait la faire sourire de nouveau. Au diable sa famille déchirée, elle allait en reconstruire une et être heureuse.

Alors elle décida de changer du tout au tout. Elle commença par répondre à ses attaquants verbalement et physiquement. Il était hors de question de subir plus de persécution et d'être la victime. Dorénavant son destin était entre ses mains et nulle autre lui dictera ses pas. Son style vestimentaire classique évolua en un style beaucoup plus street, underground avec un zeste de bling-bling. Un passage chez le coiffeur pour une teinture blonde, un carré long et une frange droite pour accentuer son regard. En quelques années, elle devint une toute autre jeune fille, plus nonchalante, vulgaire et provocante. Sa liste d'amis a aussi considérablement augmentée, elle ne marchait jamais seule, toujours entourée de personnes peu fréquentables. Étrangement, c'était souvent des hommes. Pour se faire accepter par ce nouveau groupe, Rin commença la drogue, l'alcool et de temps en temps en revendait pour se faire un peu d'argent de poche. Son caractère s'affirma sans que son amour pour Yusuke dépérisse. Son objectif n'avait pas changé, certes elle était plus forte, mais il fallait qu'elle continue de bien travailler à l'école pour rejoindre Yusuke. Rin n'avait plus de nouvelle de lui depuis son entrée à la fac. Cependant, elle se sentait prête. Elle était devenue ce qu'elle avait prévue d'être et faisait ce qu'elle souhaitait. Sa mère était complètement dépassée par les événements, ne pouvant plus prévoir l'heure de sortie et de rentrée de sa fille, elle finit par se résigner en la laissant faire.

Quelle belle surprise de voir son beau Yusuke toujours main dans la main avec la même « pétasse » qu'il y a deux ans. Rin était folle de rage, cette « putain  s'accroche encore comme un morpion ! » C'était insupportable à voir, tant d'années à se préparer, à changer pour lui, montrer qu'elle n'était pas cette faible première année, la victime préférée des autres, tout cela pour rien. Cette scène tourna en boucle dans sa tête durant des semaines. Rin plongea encore un peu plus dans l'alcool et la drogue. Pendant une soirée un peu trop arrosée, le caïd de la bande tenta une approche ambiguë. Rin complètement ivre, riait aux éclats, passait une super soirée, la drogue et la vodka l'aidait à oublier pour quelques heures son cœur brisé. Mais le jeune homme voyait en cela une occasion en or, se faire la rebelle du groupe, la faire grimper aux rideaux pour qu'elle se rappelle ce qu'elle est, juste une fille. Tout se passa très vite, elle riait, elle avait l'air consentante, ses « non... » n'étaient pas très audible et le tour de magie était joué, baissé de rideaux.

Le lendemain, Rin ne comprenait pas, tout lui échappait. Ce « connard » venait d'abuser d'elle et pourtant elle ne lui en voulait pas. Après tout, elle l'avait cherché et puis c'était très flou... Au final, tout provenait de cette pimbêche. C'est elle qui lui a volé Yusuke, elle qui l'a poussé à s'effacer de sa vie. C'est comme un kidnapping, son futur mari n'est plus disponible pour le moment, inconcevable pour elle d'y laisser un message. A moins que... « Je sais ! » Il est préférable d'avoir ses ennemis près de soi n'est-ce pas ? Dès le lundi, Rin s'approcha de sa rivale de façon très amicale. Cette fille était si douce, gentille et apparemment naïve... Yusuke ne voyait pas spécialement d’inconvénient à ce rapprochement, si ce n'est que son amie d'enfance avait une drôle de réputation, il savait qu'elle n'était pas dangereuse. Rin proposa à sa nouvelle amie de l'accompagner manger sur les toits de la fac. Après un bon repas préparé par ses soins et saupoudré généreusement de « Fairy Dust », sa poudre fétiche pour planer, elles se mirent à discuter de tout et de rien comme deux bonnes copines en pleine confidence. Quelques minutes suffirent pour que Kana soit complètement stone. Toutes les deux étaient prises d'un fou rire incessant, elles tournoyaient les bras levés s'approchant inconsciemment, pour l'une, du vide.

« Rin, j'ai l'impression de voler ! Wouh !! »
« Oh mais Kana, tu voles ! »
« C'est vrai ? Haha c'est magique ! Plus haut, plus haut !»
Rin arrêta de faire semblant et reprit ses esprits. Elle marcha lentement dans le dos de Kana et d'un geste de la main...
« Voles, salope. »
Un court cri, un corps sans vie, une flaque de sang.
« Easy Bitch ! »
Elle tourna les talons et s'en alla.

Enfin la voie était libre, plus de Kana pour envoûter Yusuke. Il était pour elle seule, son idylle prête à redémarrer.

Si c'est un Happy End que vous souhaitez, fermez le livre. Contre toute attente, Yusuke ne chercha pas le réconfort auprès de Rin. Kana était une étudiante brillante qui n'avait pas une réputation sulfureuse et sans aucun antécédents suicidaires c'est pourquoi la police commença à tourner un peu trop autour de la fac. Rapidement, les étudiants se mirent à évoquer le nom de Rin dans leurs conversations sans se gêner pour la qualifier de timbrée doublée de meurtrière. Lassé de toute cette polémique, Yusuke n'adressa plus jamais la parole a sa vieille amie.

Il est clair que Rin avait cruellement besoin d'un cadeau du ciel pour sortir de cette impasse. Les étudiants ne lui adressaient plus un mot, dès qu'elle passait quelque part, tout le monde se taisait et l'observait du coin de l’œil. La trouvant finalement beaucoup trop dangereuse, son groupe d'amis la délaissa. La situation devenait oppressante, quant à la police, elle était à deux doigts de percer le mystère au sujet de la mort de Kana. Forte heureusement pour elle, un jeune homme aux airs de bad boy, un brin dragueur tentait quelques approches... Cela commença gentiment par des regards quelques peu insistants, puis des sifflements discrets. Si c'était arrivé un mois plus tôt, Rin aurait adoré se faire draguer de la sorte par un garçon comme lui, mais avec le stress, l'heure n'était pas au flirt. Voyant que cela ne fonctionnait pas, le yankee se mit à la suivre. Rin à l’affût du moindre mouvement suspect à son égard l'avait bien remarqué. « Ce type me suit à la trace ! » Elle ne connaissait pas son nom, mais son visage lui était familier. Sur le campus, tout le monde redoutait cet homme qui, apparemment, était adepte du racket parfois brutal et de consommation illicite. Décidée à en découdre une bonne fois pour toute et n'ayant plus rien à perdre, elle fit face à son stalker :

Ok mec, tu m'veux quoi ? Mon frike, mon numéro... Aaah, ne dis rien, t'es branché fait divers, tu veux que j'te crache un scoop ? Merde, c'est quoi ton problème ? 
- Woh c'est qu'elle s'emballe ! Écoute, je sais pas si ce qu'on dit sur toi est vrai et je veux même pas le savoir mais... si tu veux échapper aux flics, j'ai un tuyau qui pourrait t'intéresser. 
Échapper aux flics ? Qu'est-ce qui te fais croire ça ? 
- Eh la miss, cherches pas à comprendre, tout ce que t'as à savoir c'est qu'après, il faudra dire bye bye à tes études et à une vie bien rangée. Mais bon, tu rocks comme fille ! Et tu as l'air de bien te dépatouiller pour dealer... Je te suivais pas hein, mais il est possible que je t'ai aperçue le faire une fois ou deux... Bref j'te file mon numéro, je sais que tu rappelleras.



Les conseils d'Arata n'étaient pas tombés dans l'oreille d'une sourde. Après cette rencontre, Rin avait effectivement contacté son messager qui lui avait expliqué plus en détail ce que le White Circus pouvait faire pour elle en l’occurrence lui offrir une protection contre la Police et au passage l'intégrer dans un groupe de gangster qui ne se défilerait pas facilement. C'est alors sous son aile que Rin évolua au sein du White Circus et devint TinkerBell.

« Fais gaffe à ce que tu dis mais reste convaincante parce qu'ils ne rigolent pas ces mecs-là... Bon avec Rose Red, tu te feras pas bastonner, c'est déjà ça mais évites de le regarder dans les yeux et de respirer trop fort, on ne sait jamais, il s'énerve facilement parfois. Après, ça devrait bien se passer hein, reste zen. »

L'entretien avec Yi Min fût rapide et efficace. Après une période d'essai, Rin put s'installer dans sa propre caravane avec soulagement. En contre partie, TinkerBell fût chargée de gérer les stocks des confiseries Wonka en plus de sa propre marchandise, la « Fairy Dust », cocaïne hallucinogène à forte dose. Elle réussit à s'intégrer correctement et devint la référente du White Circus en matière de drogue. Trois années se sont écoulées et Rin n'eut plus aucune nouvelle de Yusuke. Bien que l'amour se soit estompé au fil du temps, il reste un goût amer lorsqu'elle y pense. Il lui arrive de se rendre à la fac en compagnie d'Arata qu'elle apprécie beaucoup. Quant à ses parents, elle tira un grand trait indélébile sur eux pour rester vivre au Pays Imaginaire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Conteur
pnj



profil +

Présentation Validée  



Toutes nos félicitations pour cette validation et bienvenue parmi nous ! C'est un super personnage avec une très jolie fiche que tu nous a fait là!! Elle promet en rp et nous espérons que tu t'amuseras bien avec elle !!! Profite bien ♥


Begin at the beginning



Afin de ne pas être perdu, laisse-nous maintenant te montrer le chemin. Pour commencer, nous t'invitons à remplir et poster ta fiche de liens, n'hésite surtout pas à faire le tour des autres fiches pour te trouver des compagnons de route. Il est aussi utile d'aller remplir sa fiche de topics pour que tout le monde te suive à la trace -en particulier la reine de coeur et ses sbires-. Une fois ceci fait c'est PARTY HARD !
Si tu en éprouve l'envie, libre à toi d'ouvrir un journal de bord afin de nous faire part des avancées et péripéties que ton personnage aura rencontré.
Tu peux aussi aller lire le Kyôtô Newspaper afin d'être au courant des dernières nouvelles. Bien entendu, si tu préfère regarder ce qu'il se passe plus en profondeur dans ce jeu étrange, tu peux aussi consulter le Midnight Express qui recèle de nombreuses informations et Lewis Carroll pourrait bien fortement apprécier que tu ailles visiter sa boite de pandore  ♥~
En cas de perte de mémoire et de questionnement intempestif, n'hésite pas à refaire un tour dans la chronologie du forum et consulte aussi souvent que tu le souhaites les détails de notre jeu d'échec

Nous te souhaitons un bon jeu en compagnie du Midnight Wonderland et on espère que tu te sentiras comme chez toi ici ! On t'attendra bien entendu sur la CB, dans le Flood et en RP !

Le Staff ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Satomi Rin || Tinkerbell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Satomi Hakase
» The TinkerBell
» Satomi Rentaro
» Clan Satomi
» Paris Hilton change de chien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIDNIGHT WONDERLAND :: Off with their heads :: We're all mad here :: Affaires Classées-