AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Kugawa Hana ♥ Ahiii, du thé au thé ? o.o

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

The Dormouse
nam - fondatrice



profil +

Kugawa Hana  

"The Dormouse"

Age: 23 cupcakesDate de naissance: 05 Décembre de l'année des feuilles de théLieu de Naissance: KyôtôOrientation Sexuelle: Shinsexuelle, parce que Shin c'est dieu. Donc deusexuelle étant donné que c'est dieu mais un homme aussi donc hom... heu non... hétéro-shin-sexuelleActivité: Serveuse (indispensable au bon fontionnement parceque shin c'est dieu) au Salon de Thé du Heart Castle. Elle fait aussi des petites patisseries quand le cuisinier fou est loin de son champs de visionAutre: Narcoleptique. Ancien pion du Midnight Wonderland. Patissière de renommée mondiale dans ses rêves et star de la mode en imagination. Allergique aux chats -et aux vieux de plus de 28 ans-Groupe: Midnight WonderlandFeat. : Kyary Pamyu Pamyu


have i gone mad?

Do you want to know who I am ?

Hana est un véritable rayon de soleil voir même plus, elle est le soleil à elle toute seule ! Elle vous illumine, vous rend heureux, vous brûle et vous fait tourner la tête quand vous vous approchez trop près d'elle. Elle est celle que tout le monde connaît qu'on le veuille ou non. C'est le spécimen qui ne vous laissera pas le choix que d'être dans son entourage si elle vous apprécie un minimum. C'est une petite personne de part la taille mais une grande personne de part la personnalité haute en couleurs. Hana c'est la vie, la joie, les cris et les larmes en même temps et la pochette surprises est toujours pleine à ras bord. Ne vous figurez pas pouvoir passer outre son radar. Hana a beau être tête en l'air et sembler toujours se situer à mille lieux de la réalité, elle ne laisse rien passer ! Elle voit tout, sait tout, connaît tout où, du moins, elle semble le penser réellement. Réputée pour se sentir chez elle un peu partout, Hana est du genre intrusive et invasive quand elle se prend d'affection pour les gens, qu'ils ont un look particulier qui lui fait de l'oeil, un talent pour savoir reconnaître sa grandeur ou qu'ils ne sont simplement pas trop vieux ou doter de deux oreilles pointues et d'une queue.

Petite princesse au milieu d’un grand tout, Hana se révèle être aussi tête de mule qu’elle peut être turbulente ou somnolente. Vivante et vibrante elle n’a de cesse de s’extasier de tout et de rien et, en particulier, de tout ce qui pourrait se révéler mignon (Kawaiii *O*). Ses mimiques sont d’ailleurs connues de tout un chacun, chaque personne ayant eu la chance, ou la malchance selon le point de vue, de croiser sa route en gardera un souvenir impérissable. Innocente et quelque peu naïve sur les bords, Hana vit dans un univers qui ne semble connaître aucune limite et tous les débordements y sont permis. Notez bien, cependant, qu'elle n'est pas folle mais qu'elle préfère largement voir les choses a grand renforts de couleurs flashies. Et si un rien l'émerveille... Un rien peut aussi fortement l'agacer. Toujours excessive dans sa façon d'être, Hana est d'une franchise et d'un naturel très travaillé. N'allez pas croire qu'elle vous pardonnera le moindre de vos défauts ni écart de conduite. Si vous ne rentrez pas dans les clous, vous le sentirez passer à proprement parler et elle n'a aucune intention de vous préserver de son indignation.

Hana, si elle n’est pas soupe-au-lait, à en effet tendance à prendre tout ce qui l’entoure pour acquis et, quelque chose qui ne va pas dans son sens, qu’elle ne peut pas obtenir ou qu’elle voit s’évaporer dans les airs est susceptible de déclencher un caprice de star et toutes les moues boudeuses (qu’elle juge tellement mignonnes que rien ni personne ne peut y résister) qui vont avec cet état d’esprit. Joues gonflées, poings sur les hanches et froncements de sourcils s’accompagnant bien souvent de quelques cris haut perchés qu’il ne fait pas bon entendre de trop près. Mademoiselle à la voix tellement aigue quand elle fait une crise qu’il n’est pas rares que quelques tympans pètent sur son passage et si ça ne suffit pas, une claque bien placée vous remettra les idées en place, à moins que ce ne soit un lancé étudié de tasse de thé. On ne vous l’avait pas dit ? Hana, aussi gentille et joyeuse qu’elle puisse être à tendance à vite retourner sa veste et à partir dans les extrêmes sans crier gare. Mettez-vous donc tous aux abris, le loir est dans la place et parfois, on souhaiterait vivement qu’elle s’endorme au lieu qu’elle ne soit monter sur ressort. Une fois en l’air, on ne la descend plus tant qu’elle ne l’aura pas décidé et quand on est princesse borné, on le reste qu’on se le dise. Hana et ses caprices sont connus comme le loup blanc et, jusque-là, personne n’a encore réussit à lui faire entendre raison.

Et quand on dit personne, c'est personne. Hana est incalmable pour peu que ce mot existe. Et il serait tout bonnement stupide de penser que son entourage pourrait avoir un effet apaisant sur sa personne. Si Dame Hana trouve que votre style, votre voix ou votre présence est une insulte à sa personne, il est hors de question qu'elle change d'avis et elle ira directement s'en plaindre à qui de droit -à savoir Shin ou Madoka la plupart du temps-. Parce que oui, elle partage son avis avec ses plus proches amis. D'ailleurs, elle le partage aussi avec ceux qui ne sont plus là aujourd'hui, comme Renji, l'ancien gérant du salon de thé à qui elle a acheté une casquette qu'elle n'a jamais pu offrir. L'objet lui sert donc de plateforme pour témoigner à cette personne toutes les péripéties qu'elle rencontre dans sa vie. Avisez-vous simplement de lui signifier qu'il ne peut pas l'entendre et il est fort probable que vous vous preniez une tasse de thé sur le coin du nez. Hana n'est pas stupide, elle sait pertinemment que Renji ne peut pas l'entendre par l'intermédiaire de cette casquette ! En attendant, ça lui fait du bien de lui parler ainsi et le reste : « c'est pas vos oignons ! »

Le slogan que chacun devrait avoir en tête c'est  « Avec Hana, ça file droit ! ». Du moins, ça file droit tant que la ligne droite peut prendre des angles douteux et il vaux mieux pouvoir la suivre.  Car si Madame est Narcoleptique et qu’elle s’endort sans prévenir dans des moments tous plus étonnants les uns que les autres, quand elle est pleinement consciente elle est plutôt du genre intenable. Et c’est à  la manière que Lucky Luke qu’elle tirera plus vite que son ombre en déclenchant, au passage, quelques petites catastrophes… Digne représentante de l’enfant à la limite de l’hyperactivité, Hana c’est aussi le tout et son contraire, car si elle se permet de courir dans tous les sens pour peu que ça en vaille la peine, elle n’en reste pas moins une grande flemmarde par nature. Paradoxale diront-nous et pourtant cette affirmation est bien réelle. Hana est une flemmarde, un rien la fatigue et lui donne envie de retourner se coucher.

Alors oui, certes, vous pouvez le dire. Hana est une enfants dans le corps d'une femme de 23 ans. Une enfant qui n'a pas tout à fait fini de grandir et qui se révèle souvent très envahissante. D'ailleurs, si tout un chacun l'apprécie plus ou moins au cabaret et qu'elle arrive à s'entendre avec à peu près tout le monde -ne comptons pas là les pervers et les vieux de plus de 28 ans- chacun sait aussi qu'il est préférable de l'éviter à certains moments quand on tient à sa santé. Le léger côté changeant de la jeune femme apparaissant et disparaissant sans prévenir. C'est d'ailleurs sûrement pour cette raison qu'elle s'est tout de suite entendu avec Shin et Renji lors de son arrivée au Heart Castle. Sûrement pour ça aussi qu'elle s'est liée d'amitié avec Miyako et qu'elle a aussi facilement intégré Madoka à son univers. Car, loin d’être totalement folle, elle n’en reste pas moins bien attaquée que ça lui plaise ou non (D’ailleurs si vous pouviez éviter de lui dire qu’elle a un grain ça serait cool, autant pour son égo que pour vos oreilles et les risques de tasses volantes qui s’en suivent.)

Perchée dans un monde rose bonbon -et vert fluo-, Hana est de toute façon, persuadée de faire l’unanimité et elle ne comprend d’ailleurs pas que des personnes puissent ne pas l’apprécier. Ceux-ci sont immédiatement rangés dans la catégorie des abrutis à qui il serait bon de refaire une partie du cerveau. Et Hana tentera ainsi de se les mettre dans la poche entre deux crises de fausses larmes. L’ennui ? Son taux de manipulation est égale à zéro, ses feintes meurent noyées avant même d’avoir vu le jour et toutes ses tentatives se soldent très souvent pas un échec… C’est ça, où alors elle laisse tout simplement tomber pour le moment histoire d’aller se faire une petite sieste dans la pièce d’à côté. Vous comprenez, les émotions ça fatigue et ça creuse aussi… Et l’amatrice de sucre qu’elle est ne pourrait pas vous dire le contraire.

Pourtant, vu les récentes épreuves que la jeune femme à traversé, on pourrait s'attendre à un radical changement dans sa personnalité. Mais... non. Hana est restée sensiblement là même, elle sait juste qu'aujourd'hui ses plaintes à Shin ont un effet un peu plus mortel qu'auparavant. Elle sait aussi que son avis compte pour le Chapelier Toqué et qu'elle peut avoir un poids non négligeable dans la mort de certaines personnes. Personnes qui sont dotées d'un cadenas -et même un HORRIBLE CADENAS- autour du cou qu'elle à elle-même du porter pendant plusieurs semaines sans jamais réellement donner l'impression de comprendre de quoi il en retournait. Hors, Hana n'est pas complètement idiote bien qu'elle puisse être parfois débilitante, elle ne l'a jamais été. Elle comprends ce que ce cadenas signifie, de même qu'elle sait ce qu'il signifiait pour elle et le danger qu'elle pouvait encourir. Elle a juste pris le parti de ne pas l'afficher et d'étouffer tout ceci sous une épaisse couche de niaiserie. Pourtant, son passage dans le jeu même si il n'a pas été bien long, l'a profondément marquée et elle a passée de nombreuses nuits sans dormir en pensant à ce malade mental -vieux, moche et pervers de surcroît- qui lui avait infligé ça ! D'ailleurs, depuis, elle semble mettre un point d'honneur à désinfecter toute trace de Suzaku... Vous pouvez être certain que si elle soupçonne l'homme de s'être assis sur une chaise, elle la désinfectera avec du Fébrèze. Les vieux, ça pue. Et lui d'autant plus ! Un peu comme l'autre déglingué du cerveau qui sourit tout le temps... Il sent le vieux chat pervers et puant... Demain, elle ira lui acheter une souris pouic-pouic pour qu'il arrête de croiser sa route puis elle l'écrasera avec la voiture qu'elle n'a pas, vu qu'elle n'a pas le droit de passer son permis !

Non, Hana n'a pas changé. Ou du moins, a t'elle mis un point d'honneur à ne pas le montrer jusqu'à finalement l'accepter et en faire une nouvelle partie de sa personnalité. Hana est pareille qu'avant. Il n'y a aucune différence entre l'avant Midnight et l'après Midnight, comme si elle était resté coincée dans un espace temps qui n'est ouvert qu'à elle. Hana n'a pas changé, elle a juste intégré l'horreur de la mort dans son univers et sait maintenant la rendre aussi colorée que le reste. Tant qu'elle à Shin près d'elle, le monde pourrait s'écrouler qu'elle ne ferait qu'y mettre de petits coups de pieds, un peu comme dans ce cadavre qui l'obnubile alors que son sang se répand sur le sol. La vie est un jeu, Hana est la vie, il vaut mieux en rire qu'en pleurer. La vie est belle si vous êtes comme elle !




Behind the Screen

Nom ou pseudo: Nam -miam miam-
Prédéfini: [x] oui [] non
Double compte: [x] oui [] Non
Comment t'as connu le forum: Je vous trouve particulièrement indiscrèt de me poser ce genre que questions. D'ailleurs, quel âge avez-vous ? Vous êtes un pervers ? Vous avez des poils au menton... hmmmm... SHIIIIIIN !
Autre chose à ajouter peut-être ? Shin c'est Dieu.
Code du règlement: C'est en anglais, je n'apprécie pas l'anglais. Qui êtes vous déjà ? Attendez je vais aller le dire à Shin qui le dira à Akane, qui le dira à Hisae qui vous dira "OFF WITH YOUR -donc vous êtes un homme donc ce sera au masculin tintintin- HIS HEAD"





Fais dodo marmotte ma p'tite soeur, fais dodo t'auras du gateau *o* Papa au premier, boit sa soupe au lait, maman au grenier.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Dormouse
nam - fondatrice



profil +

which way I ought to go from here?


And now, will you listen to my story ?

Jusqu'à il y a quelques années, Hana a eu une vie on ne peut plus simple ! Pour ne pas dire totalement ennuyeuse même si il ferait très mauvais temps de venir lui en faire la réflexion. Car si, pour vous, sa vie n'a rien d'une épopée aux travers des âges, pour elle c'est tout simplement le contraire. Mais, avouons-le, vous ne pourriez pas comprendre. Votre esprit est trop étroit, puis vous n'êtes pas Hana. D'ailleurs, vous ne lui arrivez même pas à la cheville, en prime votre robe est de très mauvais goût et il n'est plus temps de porter un pyjama en dentelle à l'heure actuelle ! Cessez donc d'être de vieux croulants à l'esprit mal emboîté ! Là. Assis. Pas bouger. Et le premier qui parle, il aura gagner le droit d'aller faire un tour dans l'Aquarium de boulette de viande ! Oui. C'est le poisson de Shin et alors ? Ca vous pose un soucis ? Vous n'aimez pas les poissons rouges ? Honte sur vous ! Booooouuuuh ! Vous n'avez aucun goût ! Allez oust, du vent, fichez le camp d'ici. Non pas vous, vous j'aime bien vos chaussettes, elles sont vertes ! Nous en étions où ? Ah oui, la vie de Hana. Parce que Hana, au cas où vous ne l'auriez pas compris, c'est moi. Quand je vous disais que vous aviez un grave problème neuron..neuro..neurolep..Bref, un problème du cerveau, je ne mentais pas !

NEUROLOGIQUE ! Oui voilà, c'est ça. Mais vous m'avez coupé. Il ne faut pas me couper. Je n'en suis pas encore arrivée à vous parler de ma maman et de mon papa. D'ailleurs avec toutes vos interruptions, je n'en suis toujours pas arrivée à ma naissance ! Cessez donc vos bâillements ! Vous voulez du thé c'est ça ? Je n'offre pas de thés aux inconnus, mais c'est une simple question de point de vue.

Tsss... Voilà, vous m'avez encore perdue ! Je disais donc, que la vie d'Hana était très simple. Belle et simple. En vérité, il faut bien l'avouer, elle est toujours aussi belle malgré quelques péripéties rencontrées ici et là. Allons, allons, ne parlons pas de choses qui fâche et tâchons de commencer par le début du commencement, vous commencez à m'embrouiller a force de vous agitez sur vos chaises. Donc ! La maman de Hana -oui parce qu'on va débuter par là que ça vous plaise ou non et je vous ait déjà dit de ne pas bouger de votre chaise!- ravissante femme d’affaire dans une grosse entreprise de Kyoto a préférée se ranger le jour de son mariage pour se concentrer sur une vie de famille qu’elle espérait bien remplie et son père, employé dans la même entreprise préféra quant à lui gravir les échelons toujours plus vite et toujours plus haut afin d’offrir à sa femme et ses supposés futurs enfants -je vous ait dit de vous taire ! Attention où vous n'aurez pas de biscuits, d'ailleurs où sont-ils ? Vous les avez tous mangés... Je vous ait à l'oeil grand glouton!- tout ce qu’ils pourraient désirer… Hana eu donc amour, argent et bonheur dès sa naissance -surtout argent il faut l’avouer-. Et le mieux étant encore qu’elle fut la seule à profiter de ces gains, n’ayant en définitive pas de frères et sœurs. L’enfant unique de la maison, petite poupée que l’on se plaisait à habiller eu tout ce qu’elle voulait dès qu’elle le voulait -Sauf présentement, parce que présentement, j'aimerais beaucoup avoir une robe en pétales de rose mais c'est impossible maintenant chut! Et ne dites pas que vous n'avez pas parler, je vous ait entendu!-. De quoi en faire un véritable petit monstre de caprices et d’envies dès qu’un bonbon, un robe ou une poupée de marque passait devant ses yeux. En somme, jusque-là, rien de bien affriolant ou plutôt, rien qui ne nécessite d’être conté. Certains ont une vie remplie de drames et d’angoisse dès les premières années de leurs vies, d’autre vivent simplement dans la normalité aussi excentriques qu’ils soient et ce fut le cas d’Hana -N'oubliez pas que Hana c'est moi n'est-ce pas?-

Si l’on regardait en arrière, on se rendrait en effet très vite compte que sa palpitante carrière d’enfant terrible n’a pas grand-chose de palpitant pour les êtres extérieurs à son histoire. Me serais-je répétée dans cette phrase ? Au diable, je n'ai absolument pas la moindre envie de la tourner dans l'autre sens, ça me ferait perdre trop de temps et il est déjà... Hooooo ! C'est l'heure de mettre en route mon enregistrement du drama de l'avant-veille de demain.
Et pourtant, si seulement vous saviez ! C'est qu'il s'en est passé des choses dans cette maison cossue située au cœur de Kyôtô ! NON JE NE VOUS DONNERAIS PAS L'ADRESSE DEPRAVE !! Pardon, vous ne me l'aviez pas demandée ? Autant pour moi... Mais parlons plutôt de Hana, nous règleront notre différent plus tard.

Souvent malade, Hana eu pendant longtemps un système immunitaire qui ne l’épargnait pas des masses et elle a passée de nombreuses journées plus souvent au lit qu’à jouer avec des amis. Peut-être est-ce de là que vient sa peur des chats… Ailurophobe de la pointe des orteils à la racine des cheveux, Hana est contrainte d’éviter toutes ces bêtes à poils -et elles sont horribles entendons-nous bien. D'ailleurs que tout ceux qui possède des chats quittent la pièce !! Non pas vous, je vous ait dit que j'aimais bien vos chaussettes !- dès qu’elle le peut et le jour où on lui en a offert un, elle a bien cru que son dernier jour était venu. D’abord couvertes de boutons puis de plaques rougeâtres, elle se mit bien vite à gonfler – comme une montgolfière- avant qu’on ne se décide à la conduire d’urgence à l’hôpital. Premier diagnostic, mademoiselle est allergique à l’animal que les hommes aiment le plus et pas qu’un peu. Chez elle, les yeux qui piquent et le nez qui coule ça n’existe pas et ça passe directement à la vitesse supérieure qu’elle en soit proche ou non. Aujourd’hui encore, elle est particulièrement terrorisée par tout ce qui pourrait ressembler de près ou de loin à un chat. -Que ceci ne vous donne pas de mauvaises idées sinon je vais le dire à Shin et Shin, c'est DIEU- Ses peluches félines l’ont très vite compris lorsqu’elle les a éventrées avant de les jeter à la poubelle, un air dément sur le visage. Après tout, elle a manquée d’en mourir étouffée et il est hors de question que ça recommence ! Sa mission suprême fut donc pendant de nombreuses journées d’éradiquer les chats du quartier. Ho, elle a bien essayez la télépathie pour leur broyer le cerveau à distance mais avouons que de la mort au rat dispersée dans les quatre coins de son jardin, ça fonctionne nettement mieux… Et quand lesdits voisins ont fini par comprendre que leurs chers animaux ne s’étaient pas enfuis… Disons que sa première dispute virulente avec ses parents date de là, c’est aussi l’époque où l’on crut bon de la faire changer d’école pour la faire entrer dans un institut plus apte à la gérer. Non pas qu’elle soit folle, ou bien insupportable -Qu'est-ce que vous avez à grimacer vous ? Vous n'êtes pas allé aux toilettes avant de venir ? Quel manque de tact, taisez-vous et souffrez en silence- Hana est surtout malade, une maladie qui pourrait ne poser aucun problèmes si elle ne pointait pas le bout de son nez à n’importe quel moment.

Bon alors là, je vous préviens tout de suite, le premier qui rigole où qui le répète, il va le sentir passer. J'ai trois tasses de thé disponibles derrière moi et j'ai un lancé franc travaillé depuis de nombreuses années. Ne vous figurez pas pouvoir y échapper ! Je disais donc que Hana était entrée dans une institution enfin... Disons plutôt une école spécialisée pour les enfants ayant des difficultés. Non je ne suis pas stupide ! Vos gros yeux n'y changeront rien ! Et une tasse pour la route, vous voulez le sucre avec ? VOILA ! Arrêtez de pleurer, ce n'est qu'une cuillière frôlant votre œil pas de quoi en faire tout un fromage. Même si j'apprécie moyennement le fromage, je préfère les milkshake sans bacon, le bacon c'est pour Shin.

Très sincèrement, Hana aurait aimé être une bonne élève, assidue au possible et apte à l’apprentissage à toute heure du jour et de la nuit. Oui, elle aurait aimé, mais elle est aussi née avec une cuillère en argent dans la bouche et la flemme qui va avec… Sans oublier la Narcolepsie -N'allez pas croire que je ne sais rien faire de mes dix doigts, vous commencez sérieusement à me courir sur le cupcake-, une maladie qui l’a fait s’endormir sans prévenir qu’elle soit debout, assise, sur un fil de funambule ou n’importe où ailleurs et si jusque-là, rien n’est grave, ça peut pourtant vite devenir dangereux… Imaginez un peu ce que ça donnerait au volant d’une voiture, avec des objets tranchants dans la main et autres joyeusetés dans le genre… Rien de bon à ce qu’il parait. Et puis, entre ses caprices et sa flemme légendaire, Hana avait déjà pas mal de difficultés à suivre des cours normaux, ses parents pensèrent même à des cours par correspondance pendant quelques semaines… Mais juste quelques semaines, Hana ayant, en contrepartie beaucoup trop d’énergie à dépenser pour pouvoir rester dans leurs pattes à longueur de journée… Un scission donc, dans son petit univers. Scission qui fut vite comblée par un afflux massif de cadeau et d’objets hors de prix histoire qu’elle le prenne un petit peu mieux -puis aussi parce que j'en avait envie!-. Enfant pourrie gâtée pour trop de raisons, elle à aujourd’hui pas mal des défauts -même si ce sont des qualités, n'en doutez pas. Je suis parfaite donc Hana l'est aussi vu que je suis Hana, vous suivez ?- des princesses parfaites qui pensent que tout leur est du et qu’elles peuvent tout avoir -et ce n'est pas qu'une pensée, je peux tout avoir, j'ai qu'à demandé à Shin et vous allez voir si demain j'aurais pas une nouvelle robe infroissable!-

Alors là, logiquement, même si votre logique est peut-être équivalente à une paillette alimentaire, vous devriez vous demander... Mais pourquoi nous parles-t-elle de tout ceci ? Et bien parce qu'il faut bien une introduction à tout récit, vous n'y connaissez vraiment rien ! Parce que oui, pour vous ce n'est peut-être pas très intéressant mais c'est ce prélude qui a permis de faire avancer l'histoire et d'en arriver à la partie qui va venir quand j'aurais manger mon petit biscuit. Laissez-moi donc une minute plutôt que de trépigner sur place. Un peu de suspens ne fait de mal à personne ! Parce que c'est à cause de cette part de vie que Hana est arrivée au Heart Castle et qu'elle à rencontré Shin ! Alors ne m'insultez pas en voulant sauter une étape ! Parce que c'est important présentement. C'est même le nerf de la guerre. Concentratiiiiiooooooon !

Hana et le Heart Castle. Autant le dire, ses parents ont lourdement insistés à grand renfort de yens pour qu’elle soit engagée et prenne conscience de la valeur de l’argent. -enfin était-ce ici l'idée de départ, je ne vous dirais pas si ça a fonctionné petit curieux mal fagoté!- On ne va pas le nier, cette situation a tout d’abord beaucoup déplu à Hana qui venait plus souvent à reculons et déclenchait plus de catastrophes que la moins douées des serveuses. Il n’empêche que sa bonne humeur contagieuse lui a tout de même permis de se faire quelques alliés en ce bas monde. Cependant, chacun son revers de médaille. Maintenant qu’elle etait là, les employés se retrouvèrent souvent contraints de faire avec ses sautes d’humeur et son petit souci de narcolepsie, le nombre de tasses, verres et assiettes fracturées augmentant assez régulièrement quand elle était de service. Comment osez-vous rire à un moment si important ?! Ca vous rappel des souvenirs c'est ça ? Ah oui, je crois me souvenir que la cicatrice que vous portez à la joue droite provient d'une chute de plateau... Je me demande qui a bien pu vous faire ça, certainement pas moi n'est-ce pas ? Je n'en ai pas de souvenirs, vous êtes certains que je ne dormais pas à ce moment là? Hmmm étrange... Vous devez pourtant connaître la règle non ? Comment ça y'a pas de règle ! Je suis choquée, laissez-moi prendre la peine de vous rafraîchir la mémoire !

La règle donc, maintenant, quand Hana s’endort c’est d’aller l’allonger sur un canapé dans une arrière salle et de fermer la porte afin de s’assurer qu’elle s’éveille seule dans cet endroit. Du moins, ça, c’est quand on arrive à mettre la main sur elle et qu’elle n’est pas dans le salon de thé en compagnie de Shin -et de Renji à l'époque mais je n'ai pas envie de vous parlez de Renji. Vous n'avez pas de cœur !-. Parce que oui, si Hana était plus souvent dans le cabaret qu'en cours -même si j'aimais beaucoup les cours de base de stylisme malgré le manque de style des professeurs- c'est bien parce qu'elle s'était liée d'amitié avec ces deux personnages là -je vous ait déjà dit que je ne voulais pas parler de Renji, arrêtez d'insisté ! En plus je n'ai pas pu lui offrir la casquette que j'avais achetée pour lui!-

Roooh, vous êtes agaçant à insistez ! Que voulez-vous que je vous dise ! Un matin je suis arrivée et Renji n'était plus dans le salon de thé ! Mais il y avait Shin, et Shin c'est quatre fois mieux qu'un Renji, même si sans Renji, Shin n'était plus vraiment Shin. D'ailleurs, il est toujours moins Shin qu'il n'était Shin avant mais pour moi, il reste Shin et puis c'est tout. Ne me lancez pas sur le sujet. Puis, de toutes façon, après Renji, il y a eu Madoka et Madoka c'est important aussi, il ne faut pas l'oublié(e). J'aime beaucoup Madoka. Pardon, Hana aime beaucoup Madoka, il,elle, ceci est comme un Renji Shiniesque mais vous ne pouvez pas comprendre. De même que vous ne pouvez pas comprendre Hana et Miyako puisque vous n'êtes ni un Loir, ni une Alice. Cessez de tergiverser et ne faites pas semblant de ne pas avoir compris, je vous ait déjà dit que je ne voulais pas vous parler de Renji. Autant parler de Shin. Shin c'est dieu ! Gloire à Shin ! Puis il est beau Shin, merveilleusement beau. Hana c'est tout de suite bien entendue avec lui, voir même plus. D'ailleurs ils s'entendent toujours très bien même si ça ne vous regarde absolutivement pas et que je ne m'étendrais pas sur ce jardin secret. Hana aime Shin et les petits biscuits et puis c'est tout !

D'ailleurs depuis l'arrivée de Madoka, Hana c'est mise à la patisserie, principalement parce que le cuisinier du Heart Castle est un peu déréglé et qu'il est... vieuxmocheetperversenplusilbave. Notez bien que je suis devenue très douée ces dernières années. Je me suis même permi de faire quelques petites spécialités à Hisae quand elle avait le morale dans les chaussettes ! Mais non voyons, pas dans les votre, inutile de regarder vos pieds avec des yeux de poisson rouge ! D'ailleurs c'est l'heure que j'aille nourrir Boulette de viande, hier je lui ait sélectionnée des paillettes alimentaire de couleur. Pas les marrons attention, les marrons elles sont au thon et un poisson qui mange du thon c'est cannibale comme hannibal ! Puis en plus, ça me fait faire une petite pause avant de parler d'une étape encore moins drôle dans ma vie. Déjà que je n'avait pas envie de vous parler de Renji et de vous dire qu'il me manquait... Maintenant il va falloir que je vous parle de ça et de lui... Je ne veux pas. Point. Insistez un peu cependant. Oui voilà !

Je vous ait dit que je m'étais lancée dans la pâtisserie non ? Et bien c'était après que je sois un petit pion dans un grand jeu. Oui, c'est étonnant n'est-ce pas ? Pourquoi moi parmi tant d'autre ? Parce que ! Ne me demandez pas, je n'en sais rien. Je sais juste que je n'ai pas dormis pendant des jours et que ce vieux croutons dégarni m'a terrorisée a travers tout le cabaret. J'ai bien cru devenir folle, d'ailleurs j'en ai encore des sueurs froides. Y'a pas à dire, il est flippant. Puis il semblait me chercher partout un peu comme un pédophile qui cherche un enfant de 5 ans. Et n'allez pas croire que la pédophilie c'est bien, c'est même nocif, comme la cigarette, sauf si elles sont en chocolat. Enfin bon... C'est comme ça n'est-ce pas ? C'est très compliqué pour moi de vous parlez de ça, je n'aime vraiment pas, puis vous devenez clairement intrusif. D'ailleurs, c'est beaucoup moins amusant que de vous parlez des tea party avec Shin et Madoka, d'ailleurs, la dernière fois y'a un cadenassé qui à taché ma robe ! Notez bien que je suis allée me plaindre séance tenante et que j'ai déménagé de chez mes parents en même temps, histoire de venir habiter au Heart Hostel, dans l'appartement le plus proche de celui de Shin. Puis j'ai aussi été débarrassée du cadenas bien entendu, mais je n'ai pas tout suivit de cette histoire comme je vous le disais. Puis je dois allée au centre commercial avec Miyako et en fin d'après-midi je souhaiterais vivement avoir le temps de faire une petite visite à Tenma dans l'atelier alors, très franchement, vous allez devoir attendre et revenir une prochaine fois ! Je suis occupée moi, dans cinq minutes moins dix c'est l'heure du thé et les cupcakes vont se gâter si je ne les apportes pas !  





Fais dodo marmotte ma p'tite soeur, fais dodo t'auras du gateau *o* Papa au premier, boit sa soupe au lait, maman au grenier.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Conteur
pnj



profil +

Présentation Validée  


Que voilà une agréable histoire et une vie bien remplie ! Soyez la bienvenue, mademoiselle le Loir et ne vous perdez pas en route, vous ou vos jolies couettes. Tenez, vous avez laissé tomber un petit biscuit ♥


Begin at the beginning



Afin de ne pas être perdu, laisse-nous maintenant te montrer le chemin. Pour commencer, nous t'invitons à remplir et poster ta fiche de liens, n'hésite surtout pas à faire le tour des autres fiches pour te trouver des compagnons de route. Il est aussi utile d'aller remplir sa fiche de topics pour que tout le monde te suive à la trace -en particulier la reine de coeur et ses sbires-. Une fois ceci fait c'est PARTY HARD !
Si tu en éprouve l'envie, libre à toi d'ouvrir un journal de bord afin de nous faire part des avancées et péripéties que ton personnage aura rencontré.
Tu peux aussi aller lire le Kyôtô Newspaper afin d'être au courant des dernières nouvelles. Bien entendu, si tu préfère regarder ce qu'il se passe plus en profondeur dans ce jeu étrange, tu peux aussi consulter le Midnight Express qui recèle de nombreuses informations et Lewis Carroll pourrait bien fortement apprécier que tu ailles visiter sa boite de pandore  ♥~
En cas de perte de mémoire et de questionnement intempestif, n'hésite pas à refaire un tour dans la chronologie du forum et consulte aussi souvent que tu le souhaites les détails de notre jeu d'échec

Nous te souhaitons un bon jeu en compagnie du Midnight Wonderland et on espère que tu te sentiras comme chez toi ici ! On t'attendra bien entendu sur la CB, dans le Flood et en RP !

Le Staff ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Kugawa Hana ♥ Ahiii, du thé au thé ? o.o

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fruit de l'éclosion / Hana Hana No Mi
» Ano Hi Mita Hana no Namae o Bokutachi wa Mada Shiranai
» Hana Uchiha - Genin
» Hana la gardevoir...
» Gothicmade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIDNIGHT WONDERLAND :: Off with their heads :: We're all mad here :: Affaires Classées-