AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Ikigami Ryuhei • BOSS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

BOSS
nam - fondatrice



profil +

Ikigami Ryuhei

"BOSS"

Age: 38 ansDate de naissance: 28 AvrilLieu de Naissance: KyôtôOrientation Sexuelle: HétérosexuelActivité: Comiissaire Divisionnaire -Division MW-Autre: Anciennement connu sous le pseudonyme de Hadès. Du moins l'était-il dans sa jeunesse car aujourd'hui ce pseudonyme semble avoir bel et bien disparu des bouches et, l'espère-t-il, des esprits aussi. Seuls quelques personnes doivent encore en avoir connaissance et être assez fous pour lui en parlerGroupe: Law&OrderFeat. : Oguri Shun


Petit titre


Incontournable parmi les hautes autorités du commissariat central, on ne le connaît pas forcément pour son statut de commissaire divisionnaire mais plutôt pour son caractère décalé par rapport aux autres officiers. Et ça lui convient très bien comme ça qu'on se le dise. Indépendant indécrottable, il est capable de monter dans les tours sans qu'on ne s'y attende vraiment et rares sont les personnes à pouvoir l'en faire redescendre. Quand il est au bureau, inutile d'essayer de rentrer dans ses petits papiers, Ryuhei n'a aucune confiance en la plupart des gens et il juge que l'on est jamais mieux servit que par soi-même.
Souvent débraillé (même si il semble avoir la volonté de faire un effort ses dernières années), l’air de planer à mille lieux de l’endroit où il se trouve, ses collègues ont souvent tendance à avoir une très mauvaise opinion de lui ! Et son passé houleux n’y est peut-être pas étranger… Chef d’une bande de malfrats quand il n’était encore qu’au lycée, il a retourné sa veste à l’âge de 21 ans pour entrer dans les forces de police. Pourquoi? Disons simplement qu’il n’a pas eu le choix, c’était ça, ou la case prison alors forcément… Il a choisi ça, espérant sûrement pouvoir continuer ses frasques une fois dans les forces de l’ordre. Ce que le Capitaine de l’époque ne semblait pas vouloir entendre et, bien que mort aujourd’hui, il sait qu’il doit tout à cet homme au regard acéré et à la logique imparable.

Aussi décalé dans le paysage que dans la vraie vie, celui qu’on nomme BOSS est aujourd’hui l’un des plus jeune commissaire divisionnaire du bureau central et ce qui n'était qu'un placard à balai au début de cet histoire de jeu est devenu l'un des plus fatiguant service de la ville et ça… Il n’en a rien à foutre ! Lui, il veut seulement payer sa dette à l’homme qui l’a tiré de la rue et si, pour cela, il doit reprendre son enquête sur l’affaire Midnight Wonderland et bien il le fera. Ensuite ? Ensuite il verra bien où le vent le même car se préoccuper de l’avenir n’est pas franchement sa tasse de thé. Sang chaud et fonceur, il passe souvent à l’action avant de réfléchir et sur le terrain, il lui arrive bien souvent de perdre de vue l’objectif tant il se laisse emporter par une folie passagère ; reste de son histoire de gang sûrement… Quoi qu’il en soit, Monsieur tient à être droit dans ses bottes -du moins un minimum- et si il est parfois plus rude qu’il ne le devrait avec ses subalternes c’est uniquement pour les garder en vie. Il faut le dire… Les nombreuses morts dans sont entourage l'ont profondément marqué. Il est ainsi hors de question qu’un criminel patenté s’échappe quand il lui met la main dessus. Il préférera encore se prendre une balle -c’est arrivé plus d’une fois- que de le laisser filer à l’anglaise !

Alors, quand il est de sortie avec ses hommes, et même si il faut veiller à ce qu’il ne s’emporte pas, on lui fait un minimum confiance. Après tout, il connaît le monde du crime comme sa poche, à un flaire plutôt bon pour sentir qu’il y a anguille sous roche et si les méthodes laissent souvent à désirer, le résultat est là ! Pour les rapports vous repasserez plus tard, il ne les remplis quasiment jamais et préfère déléguer... Un peu je-m’en-foutiste sur les bords ? Vous n’aviez pas remarqué ! Franchement, lui il sait y faire dans l’action mais une fois que celle-ci est finie, vous pouvez être certain qu’il s’empresse de quitter le commissariat ! Hors de question qu’il traîne trop longtemps dans le coin, lui il paye sa dette et après le boulot il redeviendrait presque celui qu’il était dans sa jeunesse… Du moins, est-ce ici l'image peu reluisante qu'il veut donner.

Et il se pourrait bien qu'avec l'arrivée de cet ordre, il décampe plus vite que prévu des forces de police pour continuer sa vendetta en solo. Il voit en effet d'un très mauvais oeil, l'arrivé de l'Ordre Haitaka et ne parlons même pas de la façon dont ils sont supposés réglés leur mission... Kyôtô c'est sa ville, son terrain et le premier Ninja à deux sous qui viendra y foutre un orteil risque fort d'être accueilli à coup de magasines pornographiques!




Liens recherchés


(F/H) Je suis à votre humble service et ouvert à toutes propositions ♥





"In the darkness that stretches, I vowed to make a revolution. A Demonic Flower bloomed with the love she received and I will not let anyone interfere with everything that will happen now. The city has gone MAD, present became darkness as for dreams they became ideals"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BOSS
nam - fondatrice



profil +

Sweet Candies



Amazawa Kayako " Nemesis
Kayako est... Bon d'accord, c'est une femme donc fatalement, elle à une longueur d'avance sur lui mais elle n'en reste pas moins exaspérante à toujours le moucher pour un oui ou pour un non. Et ça fait des années que ça dure. Kayako étant la seule personne encore capable de le faire redescendre sur terre quand il s'emporte pour un oui ou pour un non. Mais ce n'est pas ça le plus agaçant dans l'histoire ! Le plus agaçant c'est qu'il s'en porte très bien comme ça que d'avoir cette empêcheuse de tourner en rond dans les pattes. Enfin, de là à ce qu'il accepte de lui en faire part, il y a une bonne marge et il fait donc tout son possible pour agir envers elle comme il le fait avec tous les autres. Du moins, quand quelqu'un est dans le coin puisqu'il est avéré que la jeune femme est l'une des rares personnes à qui il fait confiance et qu'il autorise dans son périmètre quand il a terminé de simuler sa fainéantise et qu'il se met réellement au travail.
Et quand on connaît monsieur, on imagine sans mal que ça pourrait cacher autre chose. N'allez pas vous faire de grandes idées bande de péquenots et n'ayez surtout pas l'idée de lui en faire part, Ryuhei vous recevrait avec un tel dédain que vous risqueriez de vous faire porter pâle pour le reste de votre vie afin de ne plus le croiser dans les couloirs.



Horwang Sunee " Rapunzel
Haaa Sunee ~ Elle était tellement mignonne cette petite quand elle travaillait encore aux archives du poste de police. Un véritable rayon de soleil dans l'univers de Ryuhei qui préférait largement passer par elle que par le vieux chnoque qui était en charge de cette section. Si bien que Sunee devait être, à l'époque, l'une des rares personne à savoir à quel point il pouvait se tuer à la tache concernant l'affaire Midnight Wonderland. En plus, elle avait toujours de gentilles petites attentions envers lui comme par exemple, lui amener quelques petits gâteaux ou plats typiques de son pays d'origine. Chose que le boss appréciait grandement et qui lui manque maintenant terriblement.
Ryuhei à très mal vécu l'affaire du meurtre de la meilleure amie de la jeune femme, principalement parce qu'il a vu ce petit caramel dépérir sans rien pouvoir y faire. Ainsi as t-il pris pour son compte l'enquête sur le meurtre de Risa même si il ne s'agissait, a priori, pas d'un coup du Midnight Wonderland. Profondément blessé et affecté par la perte de la jeune femme, il la considérait comme un membre de sa famille et plus encore, comme un maillon indispensable dans son service (même si elle n'en faisait pas officiellement parti) et il s'inquiète encore aujourd'hui de tout ce qui pourrait être de travers dans son univers. Un peu comme un père s'inquiéterait pour sa fille en somme.



Katsumori Aika " Little Red Ridding Hood
On ne va pas mentir, si il y a bien une chose à laquelle Ryuhei ne fait pas attention quand il va au Black Horse, ce sont les serveuses ! Comprenez-vous, il a déjà assez à faire avec les danseuses toutes plus sulfureuses les unes que les autres et les hôtesses ; sans oublier les clientes éméchées toujours prêtes à vous faire oublier quelques heures de votre vie. En somme, Ryuhei a mis un peu de temps à calculer la présence de la jeune femme quand elle y travaillait, ce n’est qu’après plusieurs visites et s’être vu servit par cette dernière plusieurs fois qu’il fit le lien entre son visage et celui qu’il avait déjà vu sur les planches du Heart Castle ; jusque-là, rien d’étonnant en soi mais Ryuhei sent que la jeune femme à quelques cicatrices et surtout, qu’elle est plutôt intelligente. Sans chercher à en savoir plus sur les raisons qui avait poussées Aika à radicalement changer d'environnement, il a longtemps émis l'idée qu'elle pourrait être une très bonne indic' pour lui rapporter ce qui se passait dans le club du scorpion afin qu'il puisse avoir une longueur d'avance quand il avait le dos tourné. Les événements s'enchaînant bien rapidement et l'évolution de la ville se faisant, il n'a pas vraiment eu l'occasion de réellement mettre la jeune femme à profit... Ce qui ne risque pas de durer entendons-nous bien. Maintenant que Sunee est sous la garde de la jeune femme et qu'elle travail dans la maison Akazukin, il est fortement probable que le commissaire retente une nouvelle fois sa chance. Même si il la connaît très peu, Ryuhei à une grande confiance en elle sans qu'il ne sache réellement l'expliquer, il est aussi particulièrement reconnaissant de s'occuper de son ancienne employée depuis que sa meilleure amie à été tuée. Au moins, il est persuadé que, dans le giron d'Aika, Sunee sera en sécurité.






"In the darkness that stretches, I vowed to make a revolution. A Demonic Flower bloomed with the love she received and I will not let anyone interfere with everything that will happen now. The city has gone MAD, present became darkness as for dreams they became ideals"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BOSS
nam - fondatrice



profil +

Evolved Buddies



Nabeshima Ryu " Sasori
Quand on fait partis d'un gang, aussi petit soit-il, on connaît forcément ceux qui font partis des autres gangs et Ryu fait parti de ces gens là. Alors même si ce genre de petits trafics n'est pas forcément bien vu, il n'a pas trop le choix si il veut avoir le fin mot de l'histoire dans cette affaire... Échange de bons procédés diront nous, Ryu lui donne les informations qu'il veut, il lui en donne sur les enquêtes en cours à son sujet... Après tout, il a juste dit qu'il reprendrait l'affaire Midnight Wonderland, pas qu'il enfermerait toutes les personnes capables de l'aider à résoudre cette histoire ! Surtout si elles sont d'aussi vieilles connaissances.
Ajoutez à cela que leurs personnalités se rejoignent quand il s'agit des femmes et il est hautement probable que vous trouviez les réponses à quelques questions concernant leur lien étonnant. Ca fait des années qu'il dure, des années que le Black Horse se retrouve souvent très peu inquiété par les forces de l'ordre. Fait pas si étonnant que ça, quand on sait que le Boss du commissariat voit arriver sur son bureau tout ce qui touche de près ou de loin à Sasori et à son antre et ça n'est pas prêt de changer. Mine de rien, le Black Horse est une plaque tournante de la plus haute importance et si il sait qu'il s'y passe des choses moins légales que ce qu'il n'y paraît. Par respect pour Sasori et intérêt personnel, il s'arrangera toujours pour tout enterrer. Tout comme certaines personnes ont enterrées sont passé il y a des années de cela.



Honjô Yûsei " Lestat
Autant le dire, si Yûsei n'avait pas été si bon indic' pendant toutes ses années, Ryuhei se serait fait un plaisir de le boucler rien que pour la forme. Et aussi parce que la personnalité fermée de Lestat l'horripilait profondément. Mais Ryuhei n'est pas stupide. Même si le ténébreux videur du Black Horse à cessé ses trafics d'informations, il est aussi bien placé aux côtés de Sasori ce qui suffit à le rendre intouchable au yeux du commissaire. Dans les faits, tant que Lestat fait ses petites affaires et qu'il ne se fait pas prendre ou ne met pas de grain de sables dans son univers, Ryuhei ne tentera rien contre lui. On ne va pas dire qu'il l'apprécie plus que de raison mais il sait reconnaître la valeur que certaines personnes peuvent avoir et Yûsei est, sans conteste, une mine d'or encore bien fournie à l'heure actuelle.






"In the darkness that stretches, I vowed to make a revolution. A Demonic Flower bloomed with the love she received and I will not let anyone interfere with everything that will happen now. The city has gone MAD, present became darkness as for dreams they became ideals"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BOSS
nam - fondatrice



profil +

Overflowing Trash



Seong Yi Min " Rose Red
Alors lui...Définitivement il ne le sent pas du tout et ça fait des années que ça dure. De manière générale, Ryuhei n'a jamais été très chaud à l'idée de se frotter aux yakuza mais lui, c'est quasiment pire. Du charisme, il en a une plâtrée à n'en pas douter mais ce n'est pas pour autant que le BOSS sera décidé à lui faire confiance ou à succomber à ses yeux de chat. Ce n'est pas faute d'essayer de le questionner à chaque fois qu'il le voit sortir du bureau du commissaire principal pourtant! Après, Ryuhei tient à son poste et sait qu'il ne doit pas se faire trop pressant avec le bellâtre, même si ça le démange très sévèrement et que, plus ça va, moins il a de patience.


Ordre Haitaka
N'essayer même pas de discuter avec lui si vous avez dans l'idée de lui parler des éperviers car si il y a bien un lot de personnes capables de lui faire frôler le carnage historique, c'est bien eux. Il ne supporte pas l'idée qu'ils représentes et encore moins les raisons qui ont poussées le gouvernement à les envoyer. Le seul avantage étant que ces allumés du bulbe haut comme trois pommes semblent l'avoir très bien compris et lui font l'honneur de ne pas trop se pointer devant son nez.
Car si lui parler d'eux peut rapidement devenir synonyme de folie furieuse, les voir est sans doute pire. A tel point que Ryuhei est purement et simplement incapable de retenir les pseudonymes qu'ils utilises les uns et les autres, si bien qu'ils en ont écopés de nouveaux. Plutôt que d'être une Murène, Sadae est devenue la Morue (sûrement sous l'influence d'un autre membre de l'ordre), Higuma en est réduit à être simplement Baloo et le renard, dans la même veine à écopé du surnom de Pumba sans qu'il n'y ait le moindre rapport. Quant à la guêpe, elle est devenue une mouche à merde et l'abeille une blatte. Sur ce les ninjas à deux balles, vous pouvez aller vous carrer dans l'os le fait qu'il vous aidera à enquêter sur les casiers judiciaires des uns et des autres et vous pouvez tout de suite retournez dans vos pénates sur le Mont Inari. Plus vous serez loin, moins il aura à vous supporter et moins vous aurez à en souffrir.






"In the darkness that stretches, I vowed to make a revolution. A Demonic Flower bloomed with the love she received and I will not let anyone interfere with everything that will happen now. The city has gone MAD, present became darkness as for dreams they became ideals"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BOSS
nam - fondatrice



profil +

Après vous mesdames... Bon ok, les mecs aussi -.-



"In the darkness that stretches, I vowed to make a revolution. A Demonic Flower bloomed with the love she received and I will not let anyone interfere with everything that will happen now. The city has gone MAD, present became darkness as for dreams they became ideals"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madam Mim
membre



profil +

Et bien ce sera une dame d'abord. Parce que c'est toujours comme ça que ça devrait être, nah.

En soi, on est d'accord que tu es dangereux pour mes affaires -pas les officielles, les autres, celles qui vont avec- mais mais mais mais raison de plus pour m'assurer que tu ne vas pas fouiner n'importe où, n'importe comment.

Et je crois que j'ai deux -ou quatre, selon la hauteur de ton regard- éléments parfaits pour distraire un tel Don Juan. Oui, je parle bien des deux occidentales dont je fais partie. Parce qu'on pas va se le cacher, c'est autre chose que ses petites minettes japonaises sur la réserve...

Bon en plus, tu me plais bien. Donc si tu risques de te casser les dents sur ma merveilleuse meilleure amie Eva, t'iiiiiiiiiiinquiète je pourrais te prêter une épaule pour pleurer. Et plus si affinités. Parce que t'as l'air d'être un sacré rigolo, que tu dénotes dans le paysage et que par conséquent, je t'aime déjà forcément un peu.

Et plus tard, si on est copain comme cochon, et que je fais une entrée fracassante dans le jeu du Midnight machin-truc-qui-nous-vole-notre-langue-pour-avoir-la-classe, et bien il se peut que j'entrevois notre amitié comme un fooooooooormidable moyen d'avoir des infos.
Et avant, un formidable moyen de dissuasion pour la mère Hisae.

Bref, sois mon poto steu plaît. Je fais du thé et des cookies et jsuis presque pas méchante, promis.

Mais bon, dans ma grande mansuétude, je te laisse me dire si tu penses ce lien possible. Après tout, c'est toi le boss, BOSS.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ikigami Ryuhei • BOSS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» drop sur les boss monsters
» Mon Big Boss motard
» Waaagh du boss ouvr'boite
» [Orks] Des orks tous bleu. Waaaght! Du Big Boss l'min bleu.
» floriam's cave boss

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIDNIGHT WONDERLAND :: The hell ! Who are you ? :: Feuilles de Route :: Relations-