AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La Veuve Noire tisse sa toile et le Rat-Pantin. [Feat. Kin & Chisei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Pierrot
membre

avatar

profil +

La ville de Kyôtô, qui était si belle autrefois, est devenue le reflet de l'âme de ceux qui la contrôlent. Sombre, dangereuse, pourrissante mais pourtant si attirante. C'est ainsi que Pierrot la décrirait si quelqu'un lui demandait de dire ce qu'il pense de cette ville. Son âme est si sombre qu'elle détruit toute forme de vie dans un tourbillon de la mort, ou les aspire définitivement dans les abîmes du désespoir. C'est ce qui est arrivé à Kin. Une âme innocente qui se transforme peu à peu en démon.

Pierrot n'était déjà pas quelqu'un de très coloré ni très joyeux à l'origine, mais maintenant qu'il a franchit la limite... Son regard n'exprime plus l'innocence qui le maintenait à flot jusqu'à ce soir fatidique.
Avec l'aide de son meilleur ami, Doku -qui lui aussi a changé d'ailleurs-, Kin est devenu l'un des prédateurs de cette cité infernale. Il n'est pas le loup le plus dangereux ni le plus actif, son âme n'est pas encore complètement sombre, mais elle commence petit à petit à se tâcher de sang, de cruauté et de mort.

Il y a quelques mois encore, il aurait été incapable de faire ce qu'il se prépare à faire ce soir, tel une veuve noir qui referme le piège sur la proie prise dans sa toile. Il y a quelques mois encore, il se contentait de mettre un terme à la vie de ceux pour qui elle était devenue insoutenable et pour qui la fuite était impossible. Lorsqu'on se retrouve au bord d'un précipice où le seul choix qui s'offre à soi est une mort lente et douloureuse par des loups assoiffés de sang qui vous menacent de vous dévorer dans d'atroces souffrances, certains ont le courage de sauter, d'autres non. Kin était alors la douce main qui les menait lentement dans le dernier repos du fond du précipice, un sommeil rapide et indolore pour les lâches qui ne pouvait pas faire ce geste par eux même.

Mais lorsque l'on a goûté une fois au sang, il arrive bien souvent que l'on ne veuille plus se contenter d'attendre les victimes volontaires... Ce soir, l'homme attaché sur cette chaise de dentiste aménagée n'a jamais demandé à être là, non... Il s'est retrouvé pris au piège comme une vulgaire mouche attirée par une carcasse toute fraîche où elle pourrait pondre ses œufs. La comparaison n'est guère flatteuse mais cet enfoiré mérite bien ce qui va lui arriver. En tout cas c'est ce que pense le Pierrot.

Ce hangar abandonné est son nouveau terrain de jeu préféré. Personne ne vient jamais mettre les pieds ici, en dehors peut-être des clochards et dealer du White Circus peut-être mais jusqu'à présent il n'a croisé personne dans ce hangar là. Espérons donc que cela ne change pas.

Absolem autour du cou, vêtu de noir excepté un masque fait du crâne de l'une de ses victimes précédentes, ses outils à porté de main. Il doit faire attention de préserver tout ce qui pourrait être utile. Des gémissements plaintifs et presque colériques étouffés se font entendre, alors que le futur pantin est bâillonné et tente de se libérer. Mes les attaches sont très solides.

“La nuit tous les chats sont gris, et les souris dansent. Le gros rat puant a cru pouvoir croquer l'une des petites souris mais le vilain rat ne savait pas que la veuve noir avait tissé sa toile. La veuve noir a les crocs acérés et son venin coule à présent dans les veines putrides du Rat-Pantin !”

Drogué, attaché, l'homme ne comprend pas vraiment ce qui lui arrive, d'autant que Kin n'est pas des plus explicites... Mais lorsque l'on connait chaque protagoniste, l'énigme devient évidente. Caressant Absolem du bout des doigts, le regard fardé de noir et sombre au travers des orbites du masque, sans un rictus, Kin approche le serpent du visage de sa victime.

“Le serpent a faim et se délecterait bien du Rat-Pantin. Qui de la Veuve Noire ou du Serpent se délectera de ce Rat-Pantin ? Le rat est-il en train de penser à toutes les petites souris qu'il a embroché de son dard impie ? Imagine-t-il qu'il souffrira mille fois plus que tout ce qu'il a pu faire subir aux pauvres petites souris ?”

Une morsure du serpent à l’œil fait hurler l'homme qui se débat. Mais son hurlement est étouffé par le bâillon et Kin n'a pas l'intention de le retirer... C'est alors qu'il entend un bruit derrière lui, au fond de la grande pièce qu'il s'est aménagé en atelier, en nid. Qui connait Doku pourrait reconnaître en parti sa marque de fabrique, Kin pense d'ailleurs que c'est peut-être lui qui vient.

“La scène ne semble pas complète, bon bel Absolem. Le Conte et la Lanterne Sombre viendraient-ils aider la Veuve dans sa mission de Pantifier le Rat Putride ?”


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La Veuve Noire tisse sa toile et le Rat-Pantin. [Feat. Kin & Chisei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Veuve Noire
» [VIème Tournoi]16è de Finale: Veuve noire VS Alraune, l'ennivrante beauté vs l'envoutant Sorcier
» Ellvìra ∞ La Veuve Noire
» Resumé de New Order par la veuve Noire
» Yelena Belova { Back in Black [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIDNIGHT WONDERLAND :: Beware my son - Autres Lieux :: Arashiyama - Périphérie Ouest de Kyôto :: Entrepôts désaffectés-